Archives mensuelles : janvier 2015

La couronne de Penthièvre retrouvée

Tout le monde était en émoi, les seigneuries sont sous le choc, même les grandes nations avoisinantes ont envoyé des chercheurs et des diplomates vérifier son authenticité. Voilà une semaine que de vulgaires chasseurs de trésor ont retrouvé dans une expédition au-delà des Mont Crispics, là où on entend le cri des collines hurlantes, une couronne de blé tout en or, brisé en deux. C’est lorsqu’ils ramenèrent leur découverte que des archéologues ont compris qu’il s’agissait probablement de la mythique couronne de Penthièvre, ayant appartenu à la dynastie des Penthièvre qui régnait sur Bélénos lorsque le Royaume d’Illimune existait. Le dernier souverain connu de ce royaume, auquel le Roi de Penthièvre a porté allégeance est Rotimus VII. En effet, les Rotimus sont la dernière lignée à avoir régné, bien avant Usire Aédon, sur le Royaume d’Illimune. Le premier royaume des hommes qui s’étendait de la Mer d’Urd à la Forêt Noire, de la Mer du Nord aux Montagnes Noires, jamais aucun autre royaume depuis ne fut si vaste et si prospère, il se nommait le Royaume d’Illimune, comme s’il composait à lui seul, le monde entier. Le véritable âge d’or de l’humanité!

Malheureusement, lors du décès de Rotimus le septième, une cruelle Guerre de Succession, d’une trentaine d’années, décima la famille royale et détruisit son imposante capitale qui était quelque part en Bélénos, dont les ruines ne sont pas encore retrouvées, ni situées. Survécu à cela, un prince qui à la tête de son armée était pourchassé par des hordes d’orcs qui avaient profité du chaos de la Guerre de Succession pour envahir les territoires du Royaume d’Illimune, désormais perdu à jamais. Le reste de l’histoire est connu par la majorité des gens, c’est à cette époque de division entre autres choses qu’apparu Usire Aédon. Ainsi le puissant Royaume d’Illimune disparu pour toujours, ne laissant que des familles princières, dont les Penthièvre qui régnait sur les Terres de Bélénos. La couronne de Penthièvre fut portée avec la dernière souveraine de sa lignée dans son tombeau, d’autres racontent qu’elle fut cachée pour éviter qu’un de ses enfants cupides et assoiffés de pouvoir ne mette la main dessus. Peu importe la version, elle fut retrouvée et elle est maintenant sous très haute protection à Andrave dans la demeure même de Vorokhev. Il est impossible aujourd’hui de vraiment remonter à la lignée des Penthièvre, mais le Duc des Aurélois, Amédée, s’en réclame le digne successeur. C’est pourquoi elle suscite autant d’intérêt, puisque qui porte cette couronne peut prétendre au trône de Bélénos et peut-être reconstituer le pays de jadis.

De toute façon, dormez bien citoyens bélénois, la couronne est brisée et constitue davantage un trésor historique d’une immense valeur qu’un véritable symbole politique. Les seigneuries ne se sont pas fait prier pour attendre, elles lancent toutes d’immenses travaux de recherches dans les Mont Crispics et les Collines Hurlantes afin de peut-être retrouver le tombeau de la dernière souveraine de la lignée de Penthièvre ou simplement pour quelconques autres artéfacts. Cependant, le territoire joue contre eux, en effet les collines Hurlantes sont sur le territoire du Conclave Impérial et la forte présence des elfes noirs ralentit, voir empêche, des fouilles plus précises. Les curieux s’amassent de plus en plus à Andrave afin de voir de leurs propres yeux ladite Couronne de Penthièvre.