Mortis : Différence entre versions

De Illimune
(Création de la page)
(Aucune différence)

Version du 7 juin 2019 à 13:19

Extrait du récit de la chute de Mortis à Altembourg …En un jour fatidique de l’An de Grâce 573, Mortis mit pied dans Altembourg, savourant ce qui semblait être sa victoire sur le monde des mortels. Alors qu’il pénétra dans la capitale, Mortis sentit la sainteté du lieu y voyant l’ultime domaine à souiller.

À ce moment, entouré de prêtres, clercs et paladins, l’Inquisiteur Adrianns, prit la Croix du Pénitent, artefact fabriqué par Donat avec le chêne où Usire fut pendu, et fit une charge héroïque sur Mortis. En vain. Mortis, d’un cri triomphant et avec sa faux, lui assena un coup qui le projeta dans les airs. Les plus solides espoirs de Twyden ainsi décimés, on croyait bien la bataille perdue.

Néanmoins, le cadavre de l’inquisiteur tomba aux pieds de Trom Bar, un nain d’une grande réputation. Il prit l’artefact d’une main, tira son immense marteau personnel de l’autre puis fonça sur Mortis en le frappant subitement au bas-du-corps avec sa deuxième arme (ce qui prit la Mort elle-même par surprise). Le nain, dans une furie, s’élança de nouveau et planta la Croix du Pénitent dans la tête de Mortis, qui s’effondra. Tous les morts-vivants tombèrent en poussière alors que leur maître s’écroulait…