Elfes noirs informations complémentaires

Pour jouer un Elfe Noir à Bélénos

Costume

Pour interpréter cette race il faut posséder au moins 5 des points suivants, incluant les points
obligatoires. Il est libre à vous de posséder plus que 5 points afin d’améliorer votre décorum.

Obligatoire :

  • Peau noire ou gris foncé
  • Cheveux blancs visibles
  • Oreilles pointues

Apparence :

  • Absence de pilosité faciale
  • Cheveux blanc de 20 centimètres et plus
  • Verres de contact colorés (sauf les verres de contact spéciaux comme les yeux d’animaux, spirales, etc.), principalement de couleur rouge ou mauve
  • Bijoux portés sur les oreilles et à la ceinture
  • Présence de broderie ou de dentelle dans le costume

Cultures :

  • Affiche son appartenance à une maison, une famille, ou un ordre supérieur par les couleurs de son costume, ou par une pièce de tissus portée à la ceinture ou en foulard
  • Affiche son appartenance par un symbole, soit tatoué (indiquant l’asservissement), dessiné sur le costume, une pièce d’équipement visible, ou incorporée à un bijou mis en évidence
  • Porte un habit qui cache les courbes de son corps, vues chez les Amaï comme un signe de fertilité bon uniquement pour les esclaves.

Autres informations

Matrilinéarité

Chez les elfes noirs, comme chez certaines tribus humaines, on ne sait pas toujours qui est le père, mais on sait toujours qui est la mère. Ceci nous amène donc au principe de matrilinéarité. Dans le clan le plus prestigieux comme dans la plus modeste famille, la lignée de la femme prime. Même si rarement certains chefs d’expédition sont des mâles, les grandes maîtresses elfes n’ont rien à envier aux mâles. Bien au contraire, au combat, craignez la force du mâle, mais fuyez devant la fureur de la femme elfe noire et de son âpreté à la guerre. Chez les elfes noirs, la reproduction n’est pas un événement rare, mais est réservé aux grandes matriarches, aux martriarches, aux maîtresses ainsi qu’aux meldrinn’e. En cas de force majeure, les meldrinn’e d’Illar qu’ellar peuvent obliger un certain nombre de femelles à porter un enfant, mais ce fait sera considéré comme un signe de faiblesse et n’a été utilisé qu’à quelques reprises dans l’histoire. Ainsi, lorsqu’une elfe noire a un enfant, ce dernier portera toujours le nom de sa Maison. Les enfants nés des unions non formelles sont rejetés, voir souvent même sacrifiés à Amaï’ra, comme leur deux parents…

Organisation sociale

Les elfes noirs sont divisés en plusieurs castes qui définissent leur rôle dans leur société.

1- Les 7 grandes matriarches, dominent la société en régnant sur les 7 maisons.(non jouable)

2- Les matriarches, règnent sur leur familles (non jouable, sauf avec accord de l’organisation)

3- Les maîtresses, les matriarches se choisissent comme subalternes directes des maîtresses qui sont leurs lieutenants en quelques sorte.

4- Les sil’in

5- Les consorts

6- Les kyorlis

7- Les elfes noirs

8- Les “invités”, non elfes noires/non esclaves

9- Les Khalassevs

10- Les esclaves (plus d’informations sur les titres, grades et castes sont disponibles sous “Montagnes Noires”)

Dans les Quarth ou dans le secteur d’Hyden, il arrive parfois qu’un groupe soit momentanément dirigé par un mâle si la maîtresse part pour une longue durée, ou dans le cas ou la maîtresse est subitement disparue, lors de la transition d’une maîtresse à l’autre pour lui permettre de s’accoutumer aux moeurs de l’endroit.

Poisons

Les elfes noirs sont probablement parmi les plus grands maîtres des poisons de tout l’Illimune occidentale. Ils sont si compétents dans le domaine que certaines légendes racontent même que ce serait eux qui l’auraient inventé afin d’en finir avec leurs homonymes des forêts. Le poison est pour eux une seconde nature, permettant à quiconque d’assassiner subtilement ses ennemis et de ne voir que leur regard ébahi de stupeur le moment venu… Les elfes noirs adorent ce regard et s’en nourrissent l’âme.