Sous-section

    Faction : Damien de Lanteigne

    Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.
    Sphère d’influence : Faction dirigeante

    Damien de Lanteigne est propablement le personnage bélénois avec le plus de prétention légtime face au trône bélénois. En effet, il est le fils de la duchesse Isabella de Lanteigne, dernière de la lignée légitime des suzerains de la nation bélénoise. Profitant de son importante influence à Twyden, Damien, papiers officiels en main, réussit à obtenir beaucoup d’appui à Twyden et réussit à ramener une petite armée à Bélénos. Dès qu’il obtint ses pouvoirs cléricaux d’Usire, il devint le gardien du concile de Solèce, la structure politique qui dirige l’Alliance. Cependant, face au morcellement de l’Alliance dû à la perte de Chastel-Blanc et de la trahison de la Redoute Marniet, une décision devait être prise. C’est ainsi qu’en 748 Damien de Lanteigne est devenu le seigneur dirigeant de Solèce remplaçant l’ancienne structure du concile par l’élection de son conseil au 3 ans. Sir de Lanteigne fut mis sous enseignements intensifs par les membres des deux organisations religieuses. C’est dans les fondations de la cathédrale de Solèce qu’il reçut son enseignement religieux : il dut apprendre l’histoire d’Usire, ses batailles, la fondation de l’Empire, mais aussi les combats que les Aédonites entreprirent dans les 750 dernières années.

    Le pouvoir à Solèce est donc central et tenu entre les mains de Damien qui règne avec bonté et sagesse. C’est d’ailleurs sous son initiative que le concile de Solèce se devait d’être élu parmi les citoyens aédonites. Les autres religions sont bien accepté dans l’Alliance et par Damien à condition qu’elle respecte Usire. Depuis son arrivée, il est fréquent de voir de petite temple de d’autres divinités s’installer et se construire. Autrefois, il était seulement permis pour les autres cultes de posséder des petits autels dans des temples aédonites. Suite au nouveau mariage qui unifia Solèce et Eseldorf, Damien en profita pour nouer des liens plus solide avec le culte de Mak’Udar, fidèle allié à l’humanité.

    Valeurs de la Faction :

    Aédonisme : Le dieu suprême est Usire, général paladin des cieux.

    Honneur : Damien et ses hommes sont très honorable, autant que possible il n’attaque pas de dos leur adversaire.

    Mérite : Seuls les efforts et le talent permettent de gagner une position. Nul homme volontaire ne peut être privé de son salut s’il le recherche activement.