Sous-section

[Archive] Conclave Impérial

Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

Valeurs de la seigneurie

  • Pureté : Rien ne doit souiller la pureté de la race; les maladies, mutations et autres modifications physiques comme le croisement racial sont strictement défendues. La pureté de la mort est la seule modification permanente possible.
  • Éternité : L’éternité est une finalité et un mode de vie. Les elfes vivent éternellement, la mort est éternelle et la renommée assure cette éternité.
  • Égoïsme : Chacun pour soi – le pouvoir se partage difficilement après tout. C’est à tous et chacun de s’assurer de sa propre renommée, car la vie est unique à soi.
  • Trahison : Seuls les idiots croient que tous sont loyaux. Un individu est loyal tant que ça lui rapporte. Il ne faut donc jamais avoir pitié et trahir lorsque le bénéfice l’impose.
  • Autorité : Empêche les trahisons par la menace et la coercition, car c’est là le seul ciment de la vie en société.

Géographie

Le Conclave Impérial occupe un territoire très important, on ne peut pas calculer exactement la grandeur de ses terres, mais on dit qu’au niveau superficie, il égale le Duché d’Aurélius. Il est voisin de plusieurs ennemis, ses frontières touchent à l’Alliance de Solèce au nord-est, à Eseldorf au nord et à la Confrérie Markelus à l’ouest. Une menace plus ou moins grande réside au sud dans les terres ravagées, où se promènent les créatures de Karma. Les Terres Maudites et la Redoute sont les deux seuls voisins avec lesquels il n’est pas en guerre. Mis à part les Collines hurlantes, la seigneurie ne compte pas beaucoup de hautes dénivellations. La rivière Maxence passe au cœur même de la seigneurie et sert à plusieurs choses, notamment à l’irrigation des terres environnantes, et elle sert également de voie navigable pour les messagers et marchands. Finalement, les souterrains du Conclave Impérial sont reconnus pour être nombreux et extrêmement dangereux, notamment par la facilité de s’y perdre lorsqu’on ne les connait pas, mais aussi par la présence de beaucoup d’elfes noirs.

Population

La démographie du Conclave Impérial est assez simple, la très grande majorité des habitants sont des morts-vivants de toutes les forces différentes, on les estime à 13 000. Plusieurs humains habitent aussi ces terres, ils occupent en grande majorité des postes dans les cités, ils sont estimés à 1000 hommes et femmes libres, un autre 1000 humains vivants habitent les souterrains et servent d’esclaves aux elfes noirs. Finalement, il y a environ 1500 elfes noirs qui vivent dans le souterrain de Bran Wor’ge Quarth. La cohabitation est facilitée par l’amitié qui existe entre Araka et Adjiro, celle-ci ayant amené une unification des forces en présence. En effet, depuis la prise de pouvoir par Adjiro, la population vit dans un sentiment constant de bien-être et de force unie.

Lieux importants

Nerbia

Très petite cité ouvrière, elle est composée d’esclaves et de maîtres d’esclaves qui dirigent les opérations des mines et de l’agriculture entourant Nerbia.

Caltagrad

Ancienne cité bâtie par des colons argyliens, c’est maintenant la capitale même de la seigneurie impériale. C’est une immense cité de marbre blanc dans laquelle vit la grande majorité de l’élite morte-vivante.

Néo-Sorvania

Cité où la majeure partie des vivants autres que les elfes noirs habitent encore, Néo-Sorvania abritent des nécromanciens et des priants de Noctave ne désirant pas devenir morts-vivants pour l’instant. La cité était l’ancienne capitale de l’empire avant l’alliance avec Bran Worg Quarth.

Bran Wor’ge Quarth

Il s’agit de l’immense cité elfe noire dans les Collines hurlantes. Entièrement souterraine, des centaines de tunnels et couloirs mènent à la cité centrale. Très peu de gens peuvent s’y orienter sans l’aide des elfes noirs qui connaissent les chemins, puisqu’il y règne une noirceur invivable pour ceux qui n’y sont pas habitués. Dans la ville centrale, cependant, des brasiers brûlent un peu partout et éclairent d’une faible lueur les bâtiments autour.

Politique

La politique du Conclave est simple, de chaque cotés chacun répond à l’impératrice et à l’empereur respectivement, les conclavistes servent surtout de conseillers ou d’aides en fonction des demandes des deux dirigeants. Les assemblées servent surtout à recevoir les demandes des habitants; l’empereur Adjiro les accepte ou les refuse. Parfois l’impératrice vient l’appuyer dans certaines assemblées.

Grades, titres et noblesse

Malgré ce que plusieurs observateurs étrangers pourraient en penser à première vue, l’empire est très bien structuré socialement; chaque individu a son titre et la tâche qui l’accompagne. Cet ordre social bien défini est probablement la clé de la réussite de l’empire, malgré son chaos politique.

Voici la liste des titres qui sont particuliers à l’administration impériale :

Les conclavistes

Il existe trois catégories de conclavistes, ou membres du Conclave. Toute personne, une fois qu’elle maîtrise bien ses sorts et donc possède un pouvoir suffisant, se fait inviter par le couple impérial à participer aux débats du Conclave. Ils sont reconnaissables à leurs collets blancs.

Égérie du Conclave

Il s’agissait jadis d’une matrone invitée au Conseil des neuf prêtresses de Bran Wor’ge Quarth; le titre a été conservé pour les elfes noirs cultistes d’Amaïra au Conclave. Le titre est le plus restrictif des trois types de conclavistes et les égéries siègent traditionnellement dans les loges et les balcons de l’Assemblée, le lieu de réunion du Conclave. Elles portent la toile sur leurs collets blancs.

Dévot du Conclave

Tout individu cultiste de Noctave. Ces derniers siègent majoritairement à l’arrière de l’Assemblée, sous les alcôves, de façon à rester dans l’ombre et à s’assurer de leur mysticisme. Ils portent le crâne sur leurs collets blancs.

Praticien du Conclave

Tout individu pratiquant la nécromancie. Ils s’assoient à l’avant de l’Assemblée, bien à la vue de tous, portant souvent leurs plus prestigieux ossements. Ils portent également deux os entrecroisés sur leurs collets blancs.

Les généraux de légion

Les généraux sont des militaires s’étant démarqués des autres par leurs faits d’armes et leur génie stratégique. Ils peuvent être de tous les horizons et de toutes les origines, seule la performance sur le champ de bataille compte. Ils s’occupent du Limes, la frontière, et s’assurent que l’empire reste en sécurité. Ils sont également en charge parfois de régiments spéciaux. Ils opèrent sous les ordres directs du couple impérial et non du Conclave. Ils portent le traditionnel pourpoint blanc lors de leurs séjours à Caltagrad ou pour les cérémonies protocolaires.

Commerce

Le Conclave Impérial n’a pas beaucoup de bouches à nourrir autre que les quelques humains habitant ces landes et les elfes noires dans les tunnels, ainsi il se retrouve souvent avec des vivres en surplus. Par contre, depuis la sortie de la Redoute comme démoniste, ce surplus de vivres est en partie envoyé à la Redoute pour, à ce qu’on raconte, un très gros prix.

Sinon, on ne sait trop où le Conclave s’approvisionne en produits qui ne sont pas disponibles sur ses terres, cependant ils ne semblent jamais manquer de rien, plusieurs sous-entendent qu’il s’agit de

produits de contrebandes venant d’un peu partout en Illimune.

Militaire

Le Conclave Impérial est séparé en plusieurs Légions qui sont toutes dirigées par des généraux, ces Légions servent surtout à défendre les frontières, mais parfois certaines Légions peuvent être envoyées en missions diverses pour la gloire du Conclave. Il existe quinze Légions, qui sont dispersées un peu partout sur le territoire.

  • Ière Légion – ‘La Bannière Glaciale’, garde rapprochée d’Adjiro
  • IIe Légion – ‘Les Montagnards’, commandée par Amadéus Vertos
  • IIIe Légion – ‘Les Ombres,’ commandée par Fabrice d’Esthard
  • IVe Légion – ‘Les Nocturnes’, commandée par Aelius Strabon
  • Ve Légion – ‘La Garde provinciale’, commandée par Lucrèce de Jasperie
  • VIe Légion – ‘Les Squelettes d’Onyx’, commandée par Baptiste de Traville
  • VIIe Légion – ‘Les Bêtes’, commandée par Aurèle le dresseur
  • VIIIe Légion – Quarth Kyorl, ‘La Garde Sacrée’, garde rapprochée d’Araka
  • IXe Légion – Jak’li Glenn, ‘Les Piquiers noirs’, commandée par Si’lath Ria’shalz
  • Xe Légion – Jak’li Glenn, ‘Les Archers sanglants’
  • XIe Légion – Jak’li Glenn, ‘Les Blaireaux’
  • XIIe Légion – Jor Knotos, ‘Les exterminateurs dorés’, commandée par Sut’Rinos Hoctar
  • XIIIe Légion – Rothe Hessakh, ‘Les têtes bleues’, commandée par Almalaster
  • XIVe Légion – Légion autrefois envoyée en Hyden, attitrée à Caltagrad, il s’agit de la ‘Milice de la ville’, commandée par Jacob Faltar.
  • XVe Légion – Tah’entil Lorulmnest, ‘Les Chasseurs des Bois’, commandée par Rânnak.

Hiérarchie militaire

  • Général de Légion  – commandant d’une légion d’au moins 300 soldats et administre une région
  • Colonel de Phalange – commandant d’une phalange d’au moins 30 soldats, répond aux ordres de son Général de Légion.
  • Porte-étendard – il s’agit d’un vétéran à qui on confie l’étendard de la nation ou de la légion, parce qu’il a su prouver ses qualités au combat et parce qu’il approche de sa retraite militaire.
  • Soldat
  • Recrue

Religion

Les deux seules religions réellement acceptées à l’intérieur du Conclave Impérial sont celles de Noctave et d’Amaïra, très peu d’autres cultes sont tolérés, même que la très grande majorité des autres démons sont vus de très haut. Depuis la sortie de la Redoute, cependant, Kaalkhorn est tout de même toléré puisque les habitants de la Redoute amènent beaucoup de capital chez les Impériaux.

La basilique Or’mathianne et l’université Akuma sont deux hauts lieux de culte du Conclave, tous les impériaux y passent au moins une fois dans leur vie pour rendre hommage à Noctave.

Magie

La magie est à la base même de la fondation du Conclave, d’un côté il y a Amaï’ra, démone de la toile arcanique, de l’autre Noctave, démon des morts-vivants et de la nécromancie. Cette union est une des plus favorables jamais vue entre deux regroupements de démonistes, la puissance qui s’en dégage est grande et les nombreuses études sur lesquels les deux cotés collaborent mènent à de grands avancements.

Fêtes,occasions et activités

Le Conclave n’est pas reconnu pour ses nombreuses fêtes, cependant bien des évènements à tendance politique sont considérés comme des festivités.

La sélection de consort des Elfes-noirs

Banquet annuel du Conclave

Banquet donné annuellement en l’honneur des gens ayant contribué à l’avancement du Conclave Impérial, présidé par Adjiro et parfois soutenu par Araka, ce banquet sert de grand rassemblement pour discuter des accomplissements passés et futurs.

Les Assemblées du Conclave

Les assemblées politiques sont extrêmement importantes et attirent toujours une très grande foule.

Fêtes mineures

Certaines petites fêtes locales existent, comme par exemple la chasse à l’esclave qui se résume par son titre ou le concert des os qui est en soi une fête musicale qui reste tout de même très sobre.

Justice

La justice au Conclave est assez simple; du côté de Caltagrad, quelqu’un de vivant pris à faire quelque chose de répréhensible est automatiquement transformé en mort-vivant et voué à la servitude éternelle. Tandis que du côté de Bran Wor’ge Quarth, les vivants ennemis de la nation sont automatiquement envoyé en esclavage dans les souterrains. Ainsi, il n’y a pas vraiment de système judiciaire, les procédures sont très simples et tout de même arbitraires.

Relations avec les autres seigneuries

Aurélius : Ennemis – Des priants du plus grand ennemi de la nation, ils méritent tous de se joindre au Conclave.

Markelus : Ennemis – Les nombreux combats contre les nains de Dum’badar causent bien des pertes aux elfes noirs. En plus de ça, la majorité des habitants prient Sylva, ennemie d’Amaï’ra.

Griffe de l’Ouest : Ennemis – Ce sont des elfes, ils méritent inévitablement la mort.

Terra Homines : Ennemis – Des priants de dieux, ils ont cependant tué beaucoup de priants d’Usire au fil des années, ainsi ils ne sont pas prioritaires, mais il faut les tenir à l’œil.

Alliance de Solèce : Ennemis – Les pires ennemis du Conclave; leurs frontières sont dangereuses pour les nôtres, mais plus souvent qu’autrement ils servent à faire augmenter nos rangs.

Terres Maudites : Neutres  – Ils sont dangereux, mais dans ce pays où les priants de dieux sont nombreux, vaut mieux ne pas s’attirer les foudres d’une force militaire comme celle de Dagoth.

La Redoute : Alliés – Ils prient Kaalkhorn et pourraient être dangereux s’ils n’étaient pas enfermés dans leur forteresse, toutefois, présentement, ils amènent beaucoup d’argent à la nation.

Eseldorf : Ennemis – Ils ont été par le passé de grands ennemis fort dangereux qui détruisaient beaucoup de nos forces, ils se sont calmés et ont perdu beaucoup de puissance avec le temps.