Sous-section

    Faction : Adjiro et Araka

    Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

    Sphère d’influence : Faction dirigeante

    La soif de pouvoir, voilà la véritable motivation de l’empereur Adjiro et de l’impératrice Araka. Leur histoire en est une de mariage politique et de complot. En effet, jadis sur les rives de la Maxence Malafris et Araka se sont mariés pour unir les terres des elfes noirs de l’ouest et l’empire sorvanien de l’est. Ce mariage est la fondation du Conclave Impérial, mais Adjiro avec l’aide d’Araka mis sur pied un infaillible coup d’État. C’est donc au printemps 748 que Adjiro devient empereur au côté d’Akara, sans pourtant avoir d’union maritale entre les deux collaborateurs.

    Ils règnent ensemble sans conteste sur le Conclave Impérial et de Caltagrad, la capitale, ils y gèrent l’ensemble des activités. Ce à ne pas s’y méprendre, le Conclave impérial est régit par des solides assises légales, mais arbitraire, cela va de soi. Adjiro et Araka se partagent les tâches du pouvoir dans un esprit de cordialité réciproque.

    Valeurs de la Faction :

    Pouvoir : Il n’y a jamais assez de pouvoir ne sont entre les mains de l’impératrice et l’empereur.

    Trahison : Il est difficile de prendre des engagements fiables avec cette faction, la trahison y étant monnaie courante, cependant gare à ceux qui trahirait des gens plus puissant qu’eux.

    Mort : Le culte de Noctave étant très présent dans l’est de la seigneurie, les recherches sur la nécromancie et la mort sont omniprésentes.

    Patience : La longue vie des elfes noirs de l’ouest les portent à prendre leur temps et à considérer longuement un plan avant de l’exécuter.