Sous-section

    Faction : ASSTB

    Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

    Sphère d’influence : Erudite

    L’Académie Supérieure des Sciences et Technologies a été officiellement fondée en 743 par un amalgame d’anciens militaires, de vieux penseurs, de jeunes brigadiers et de diplômés universitaires, tous établis à Eseldorf, tous Bélénois de sang, triés sur le volet par l’actuel Haut Recteur de l’Académie : le Congrégationniste Laurence Lansquenet. Ce dernier, un riche érudit d’Eseldorf, organisa donc un Grand Congrès, au mois d’octobre 743, afin de se pencher sur l’avenir de Bélénos : sa survie militaire, économique et démographique étant les trois piliers thématiques de la rencontre. Au terme de plusieurs jours de débats et discussions, Lansquenet s’adressa à l’assemblée lors d’un grand discours sur le futur des Terres de Bélénos :

    « La survie des Terres de Bélénos ne dépend que d’un facteur : l’innovation. De nouvelles armes permettront à nos armées, plus petites, de combler la quantité par la qualité. De nouvelles connaissances et de nouvelles technologies créeront de nouveaux marchés dont nous aurons le contrôle et le monopole. De nouvelles politiques permettront de redonner Bélénos aux Bélénois. Trop longtemps Bélénos a été la proie des guerres, des démonistes et des étrangers. Donnons-nous les moyens et les ressources pour nous débarrasser de ces plaies qui rongent notre mère patrie depuis trop longtemps! Le progrès et l’innovation passent par les sciences et la technologie et sont les clés de notre émancipation! Donnons-nous ces clés! Formons l’Académie Supérieure des Sciences et Technologies de Bélénos! »

    C’est suite à ce discours, le 1er Octobre 743, que l’Académie fut fondée. Avec l’accord et le soutien de la Jeffe Maximo, et en échange d’une loyauté totale à celle-ci, l’Académie se fit remettre un bâtiment en Haute-Ville d’Eseldorf. Le Congrégationniste Lansquenet s’autoproclama Haut-Recteur de l’Académie et les huit invités les plus respectés du congrès fondateur furent nommés Recteur.

    Aussitôt l’Académie ouverte, le premier objectif fut le recrutement. Pendant un mois, ratissant la Seigneurie d’Eseldorf au complet, les membres fondateurs de l’Académie recrutèrent des individus de haut potentiel afin de les faire membre de l’Académie. Nobles, Soldats, Ingénieurs, Alchimistes, Médecins, Forgerons, Herboristes, Brasseurs, bref toute personne jugée apte à développer son potentiel intellectuel fut recrutée et amenée à la Ville d’Eseldorf pour y être formée à l’Académie. Les critères de sélection furent les suivant : être Humain, Bélénois de Sang et jurer allégeance à Eseldorf et à la Mère Patrie.

    Le 1er Novembre, l’Académie ouvre ses portes. Les Membres Fondateurs n’étant pas nommés Recteurs sont faits Magistrats et enseignent les Quatre Grandes Sciences et les Quatre Grands Métiers rassemblant l’essentiel du savoir scientifique et technique. Profitant du calme de l’hiver, l’Académie ferme ses portes, conservant en son sein les nouvelles recrues qui y passeront l’hiver afin d’élargir leurs horizons. On ne sait trop ce qui s’y est passé durant l’hiver, mais au printemps 744, la première cohorte d’étudiants de l’Académie acheva sa première année d’étude. Cette première année fut cruciale pour l’Académie car elle lui permit de faire son tri.

    Ainsi, à la fin de la première année, les plus brillants esprits de la première cohorte reçurent le privilège d’être passés en revue par le Rectorat au moyen d’un examen très poussé. Selon leurs résultats, ces petits prodiges reçurent différentes missions.

    Objectifs du Centre de Recherche

    Les objectifs académiques du Centre de Recherche sont basés sur la recherche, le développement et l’éducation populaire. La recherche focalise sur la collecte et l’analyse de données concernant les différents phénomènes mystérieux marquant Hyden. Il va sans dire que le Vif-Argent est une priorité en matière de recherche. La recherche, de façon plus mondaine, vise également à élargir nos connaissances au sein de chaque département de l’Académie. Le développement mise sur la création de nouvelles armes et l’innovation dans les armes déjà utilisé. Ces nouveaux moyens de combattre devront aussi être testés sur le terrain à Hyden. Le développement des sciences et technologie devra aussi être une priorité afin de raffiner les méthodes d’études de l’Académie. Finalement, l’éducation populaire a pour ambition d’éduquer la populace bélénoise. Trop longtemps cette dernière est restée dans l’ignorance et il est du devoir de l’Académie de fournir gratuitement à tout Bélénois de souche une éducation de base. Les étrangers pourront aussi bénéficier des enseignements de l’Académie, moyennant une certaine somme.

    Organisation Structurelle

    L’Académie a une organisation très stricte où chaque organe a des droits et des devoirs clairs et nécessaires au bon fonctionnement de l’ensemble de l’organisation. L’instance suprême est le Rectorat qui est composé du Haut-Recteurs et des Recteurs. Le Rectorat a droit de regard sur tout ce qui se passe dans l’Académie et décide, mensuellement, des orientations des instances subalternes.

    Les Départements sont au nombre de huit et sont responsables de l’orientation et de l’accomplissement des travaux reliés à leurs disciplines respectives. Il y a quatre Départements Scientifiques et quatre Départements Techniques. Ces départements travaillent sur une base d’inter complémentarité au sein des Groupes de Travail, des Centres de Recherches et des installations locales de l’Académie. Chaque Département a son propre secteur dans l’Académie ainsi que ses propres outils.

    Les Centres de Recherche sont des établissements permanents situés ailleurs qu’à Eseldorf pour des raisons de logistiques et d’études. Ils sont souvent axés sur des projets bien précis ne pouvant se réaliser à Eseldorf. Les Centres de Recherche sont sous la responsabilité des Directeurs qui se rapportent directement au Rectorat.

    Les Groupes de Travail sont des unités mobiles temporaires ayant des missions bien précises que ce soit des négociations pour des échanges académiques ou techniques, des recherches de matériaux, des enquêtes sur des phénomènes inexpliqués, etc. Les Groupes de Travail sont coordonnés par un Chef d’Équipe qui se rapporte directement au Rectorat.

    Organisation Hiérarchique

    L’Académie Supérieure des Sciences et Technologies s’est dotée d’une hiérarchie très stricte pour permettre une transmission judicieuse de l’information ainsi qu’un bon contrôle des opérations sur le terrain et au sein de l’Académie.

    Haut-Recteur
    Le plus haut titre est celui de Haut-Recteur. Le Haut-Recteur a plein pouvoir et est choisi par le Haut-Recteur sortant. Il préside le Rectorat où il a droit de veto sur les décisions prises. Le Haut-Recteur est aussi responsable du financement de l’Académie ainsi que de ses finances.

    Recteur
    Sous le Haut-Recteur sont les Recteurs. Il y a 8 Recteurs au total, un par Département. Les Recteurs siègent au Rectorat et sont responsables de l’accomplissement des tâches et des travaux de chaque département. Les Recteurs supervisent aussi les Directeurs, les Magistrats et les Chefs d’Équipe. Les Recteurs sont élus par le Rectorat, mais un Recteur est nommé à vie.

    Magistrat
    Les Magistrats sont des étudiants brillants ou encore des Directeurs en pré-retraite qui se sont faits offerts un poste d’enseignement au sein de l’Académie. Ils sont responsables de la diffusion du savoir scientifique et technologique. Le poste de Magistrat est souvent vu comme un cadeau pour remercier les efforts de la personne choisie. Les Magistrats sont choisis par le Rectorat.

    Directeur
    Les Directeurs sont les responsables des Centre de Recherche. Il n’y a pas de Directeur pour l’instant considérant qu’il n’y a pas encore de Centre de Recherche d’ouvert. Les Directeurs sont choisis par le Rectorat et peuvent être destitués par celui-ci s’ils n’offrent pas assez de rendement.

    Chef d’équipe
    Les Chefs d’Équipe supervisent les Groupes de Travail durant leurs travaux. Ce poste est temporaire et est souvent vu comme une lame à double tranchant. En effet, les Chefs d’Équipe seront jugés à la fin de leurs travaux et recevront un poste selon les résultats obtenus. Bref un Chef d’Équipe ayant eu du succès peut s’attendre à une promotion tandis qu’un Chef d’Équipe ayant échoué se verra probablement renvoyé sur les bancs de classe ou tout simplement expulsé indépendamment de l’ampleur de son fiasco.

    Grades Scientifiques

    Les Grades sont les suivants : Néophyte, Initié, Apprenti, Compagnon, Maître et Grand-Maître.

    Lors de son entrée à l’Académie, la recrue passe un test de connaissances générales dans chaque département. Ce lourd examen déterminera son Grade dans chacun des domaines d’études. Les Grades ont deux fonctions. Tout d’abord, il est une marque de statut, prouvant les capacités intellectuelles et techniques du membre. Malgré le fait qu’un membre de l’Académie peut avoir plusieurs grades répartis dans tous les départements, seul son Grade le plus haut est retenu. Aussi, les Grades servent d’entrée aux niveaux supérieurs d’études.

    Néophyte :
    Le Néophyte n’a que des connaissances très primaires, connaissances souvent venues de ouï-dire et de rumeurs. Le Néophyte n’a pas accès aux facilités de l’Académie. Le Néophyte est un nouveau venu à l’Académie n’ayant pas encore complété de cours. Il suivra Les cours de niveau Initié pour éliminer ces bases corrompues et les remplacer par une solide fondation.

    Initié :
    L’Initié a acquis les bases nécessaires à une discipline pour en comprendre les fondements et les principes de base. Il gage accès aux facilités à titre d’observateurs uniquement. Il suivra les cours d’Apprenti afin de porter ces bases plus haut en accomplissant des études plus poussés et des travaux pratiques de base.

    Apprenti :
    L’Apprenti a non seulement parfaitement compris les bases de son domaine, il sait les pousser plus loin et les mettre en application. Les Apprentis ont accès aux facilités de l’Académie et peuvent les utiliser sous la supervision d’un camarade étant minimalement Compagnon. L’Apprenti peut entreprendre ses études de Compagnon lorsqu’il sera Apprenti dans tous les Départements de son secteur d’étude. Les cours de niveau Compagnon visent à faire assimiler l’entièreté des principes de base et des lois de la matière au Candidat.

    Compagnon :
    Premier Grade des études supérieures, le Compagnon a compris le fonctionnement général de sa discipline et est capable de traduire cette compréhension par des travaux de recherche ou de création plus poussés que la moyenne. Le Compagnon peut se servir des facilités sans supervision. Le Compagnon, une fois devenu Compagnon dans tous les Départements de son secteur d’étude, peut entreprendre les études de Maître. Ces études visent à donner une autonomie technique et intellectuelle qui permet au Maître d’être un être entier et accompli vis-à-vis sa discipline.

    Maître :
    Le Maître a fait ses preuves. Il maîtrise parfaitement sa discipline et le prouve par l’accomplissement de travaux exceptionnellement poussés et dépassant l’entendement général. Le Maître peut postuler aux postes d’importance de l’Académie et a accès aux meilleurs équipements de l’Académie. Certains Maîtres ayant maîtrisé tous les Départements de leur secteur, font la demande d’accéder au Grade de Grand-Maître. Ce parcours est souvent entreprit, rarement achevé.

    Grand-Maître :
    Le Grand-Maître est une sommité de marque dans son domaine. Il en a repoussé les limites de par ses travaux de recherche extrêmement poussés et à l’extrême avant-garde des sciences et des technologies. Le Grand-Maître est un grade très difficile à achever puisqu’il est conditionnel à la réalisation d’un travail jugé «révolutionnaire» par le Rectorat, chose qui est très rarement accordé.

    Les Départements

    Il y a en tout huit départements au sein de l’Académie, divisés dans les deux secteurs : scientifiques et techniques

    Les Départements ont chacun deux volets : un volet étude et un volet recherche.

    Le volet étude s’accomplit principalement durant l’hiver, pendant que les déplacements sont difficiles. Les enseignements, donnés exclusivement au sein de l’Académie, se donnent en cinq niveaux : profane, initié, apprenti, compagnon, maître.

    Les travaux de recherche sont majoritairement faits durant le printemps et l’été et incluent autant des projets de construction, des recherches pratiques ou théoriques et ainsi que des recherches expérimentales. Dépendamment des besoins, les recherches sont faits sur le terrain ou directement à l’Académie.

    Les quatre Départements Scientifiques sont les suivants :

    Département de Géomancie
    Ce département étudie le monde naturel d’Illimune : ses plantes, ses sols, ses cours d’eaux, ses animaux.

    Département d’Alchimie
    Ce département étudie la transmutation de la matière par mélanges et combinaisons.

    Département d’Anthropomancie
    Ce département étudie les races humanoïdes d’Illimune : humains, elfes, nains, races maléfiques etc.

    Département d’Astromancie
    Ce département étudie le ciel et les étoiles.

    Les quatre Départements Techniques sont les suivants :

    Département d’Aérothique
    L’Aérothique étudie l’air et ses applications techniques.

    Département d’Hydrothique
    L’Hydrothique étudie l’eau et ses applications techniques.

    Département de Balistique
    La Balistique étudie les différentes formes martiales et tente de les améliorer

    Département de Faber Mechanicus
    Le Faber Mechanicus enseigne et développe la création de machines diverses.

    Valeurs de la Faction :

    Progrès

    Connaissances

    Ordre