Sous-section

[Archive] Griffe de l’Ouest

Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

Valeurs de la seigneurie

  • Respect de la nature : Toute entreprise se doit de respecter les dons de Gaea. Nous sommes tous des voyageurs qui passons en ses terres ; nous devons donc les laisser telles quelles.
  • Liberté : La liberté est la terre fertile permettant aux légendes de naître. À moins que celle-ci brime autrui, jamais la liberté d’un être ne doit être opprimée.
  • Vérité : La vérité est mère de la volonté, ainsi, il faut cultiver la franchise et rechercher la vérité au-delà des mensonges (volontaires ou non).
  • Entraide : Dans la nature, seuls ceux qui s’entraident réussissent à survivre. Ces lois s’appliquent donc à cette société où tous s’entraident pour arriver à leurs fins.
  • Mystère : Le pouvoir réside dans le savoir. Celui qui sait vainc. Celui qui ignore est défait. Il faut entretenir le voile de mystère planant sur nous afin que nos savoirs, techniques, secrets et pouvoirs demeurent sujets de rumeurs et d’intrigues.

Géographie

Le territoire de la Griffe de l’Ouest est situé au Nord des Terres de Bélénos et appartenait jadis à la Cour elfique. Entièrement recouvert par la Forêt noire, la vie en son sein est à la fois idyllique et rude, la forêt ayant été à de nombreuses reprises corrompue par l’ancien démon de la pestilence Irmondul. C’est la dernière seigneurie au nord de Bélénos, ses voisins du sud sont l’Alliance de Solèce, Terra Homines et Eseldorf. À l’ouest on retrouve le Duché d’Aurélius et à l’est la Forêt noire appartenant à la Cour elfique. La forêt recouvre donc tout le territoire, et de grands villages dans les arbres y ont été bâtis au fil des ans.

Population

La Griffe de l’Ouest est composée d’environ 3000 elfes provenant de tous les horizons, environ 500 anciens demi-elfes, 1300 elfes sauvages et le reste sont des elfes provenant de la Cour elfique et des autres forêts d’Illimune. La composent aussi environ 700 humains, en grande majorité des druides et des priants de Gaea, mais aussi certains Argyliens qui sont restés par loyauté envers Uldor, et qui sont donc maintenant réunis sous un seul Kiaz, celui d’Uldor. Tous vivent ensemble sans discorde, l’unité est très importante et la coopération entre humains et elfes est à la source même de la réussite de cette seigneurie.

Lieux importants

La Serre

Principal territoire de la Griffe de l’Ouest, il abrite une grande partie de la population, c’est d’ailleurs en cet endroit que le dernier et seul Kiaz est stationné. Ce dernier est composé à la fois d’elfes et d’humains, mais avant tout de redoutables guerriers. La cité de Voronev, capitale de la Griffe de l’Ouest, est pratiquement invisible à l’œil qui n’est pas avisé. Cependant, lorsqu’on y entre, on peut voir d’énormes bâtiments de bois et de feuilles dans les arbres, ces bâtiments étant relativement agglomérés les uns aux cotés des autres et les uns par-dessus les autres.

La Griffe

Il s’agit d’une petite cité vouée à l’érudition de la population. Lysandre, dès le tout début, a fait bâtir une bibliothèque et c’est autour de celle-ci que la cité de la Griffe s’est construite. Cette partie de la Griffe de l’Ouest sert de repaire pour les mages et les gens désirant apprendre. L’énorme bibliothèque siège au centre autour d’un arbre gigantesque; se relie à elle toutes les habitations qui s’y sont ajoutées au fil des années.

Le Berceau

Partie de la forêt dédiée entièrement à Gaea et à ses priants, il s’agit d’un grand lieu de culte et de cohabitation des druides et clercs de Gaea.
La Terre des contrastes : Il s’agit de la partie de la forêt au sud-ouest, tout près d’Eseldorf. Pendant longtemps et encore aujourd’hui, les gardiens de cette partie de la forêt ont empêché les habitants d’Eseldorf de venir couper les arbres. On y retrouve aussi les mines de la seigneurie qui servent à approvisionner les habitants en métaux de tout genre.

Le Chêne d’Usire

C’est un arbre presque millénaire, trônant au milieu d’une grande clairière où aucun autre arbre ne pousse. Sous cet arbre, les restes d’Usire Aédon, l’homme devenu dieu, auraient été enterrés suite à son martyr. Beaucoup d’Aédonites tentent d’avoir le droit de pèlerinage dans cette clairière, mais très peu l’obtiennent.

Politique

Depuis le départ de Sryou et des Argyliens, un grand changement s’est fait au niveau de la politique. En effet, Uldor a délaissé son titre de grand Corbeau et l’a donné au Kiaz Kristof qui s’occupe maintenant de toute la gestion de La Serre; il est le seul Kiaz à être resté loyal à Uldor. Uldor peut donc ainsi occuper pleinement ses tâches de Haut Intendant. Quant à la place de Warrang à la Terre des Contrastes, elle fut remise à Ethrandil de la Maison de la flèche ardente. Lysandre reste toujours à la tête de la région de la Griffe, cependant elle est aussi représentante de la Cour elfique en Bélénos. Ainsi, elle donne souvent l’intendance de la Griffe à son conseiller le plus proche, Gilthanas de la Maison de la flèche argentée. Le Grand corbeau du Berceau est dorénavant Firluandir l’Ours Doré, grand prêtre de Gaea, arrivé de la Cour elfique. C’est dans cette atmosphère qu’évolue la politique, jusqu’à maintenant les dissensions sont très rares et se résument la plupart du temps à des insatisfactions sur des sujets peu importants.

Grades, titres et noblesse

La noblesse de la Griffe de l’Ouest s’entremêle avec sa hiérarchie sociale et militaire. Au final, on reconnaît l’individu sous toutes ses facettes, celui réussissant par exemple dans l’armée n’étant pas qu’un militaire, mais avant tout un être remarquable. La structure de la Griffe fonctionne donc sous quatre paliers contrôlés par chaque Grand Corbeau indépendamment les uns des autres.

Les sujets de la Griffe

Ce sont les habitants de la région d’Andünappa ou Griffe de l’Ouest, ils sont sous la direction de plusieurs chefs différents. Ils n’occupent pas de titres précis dans la hiérarchie, ce sont des soldats, des cueilleurs, des artisans, etc. qui ne se sont pas encore assez démarqués pour obtenir des grades dans la société. Cependant, tous les sujets qui réussissent un jour à accomplir des actions qui impressionnent, comme un fait d’arme héroïque ou la confection d’une armure d’une qualité exceptionnelle pourra se voir gravir les échelons sociales.

Les Oiselets

Les oiselets, qu’ils soient elfes sauvages ou hommes, sont des êtres que la Cour considère comme de bons candidats pour devenir Corbeaux. Ces derniers sont envoyés en mission pour se prouver aux autres avant de devenir oiselets. Certains resteront oiselets toute leur vie, ce qui n’est pas une faute en soi, car c’est déjà un très grand accomplissement. Les oiselets, généralement, ont des postes plus imposants dans l’armée ou dans l’administration régulière de la nation. Certains oiselets sont des compagnies complètes ayant des tâches bien particulières telles que de l’infiltration, de la reconnaissance, etc.

Les Corbeaux

Ce sont des oiselets qui ont passé l’épreuve ultime et subi les rituels pour devenir Corbeaux. Ce sont les plus doués de toute la nation. C’est l’élite, ceux qui conseillent les dirigeants, ceux qui ont une voix sur les domaines militaires, religieux, diplomatiques, etc.

Grands Corbeaux

Bien qu’inaccessible présentement, le titre de Grand Corbeau est octroyé à un héros de la Griffe de l’Ouest. Il n’y a que quatre Grands Corbeaux qui veillent chacun à la gestion d’une région de la seigneurie : le Kiaz Kristof, Lysandre, Ethrandil de la Maison de la flèche ardente et Firluandir l’Ours Doré. Jamais, à moins d’actes impardonnables, un Grand Corbeau ne sera destitué de son poste, seule la mort ou l’abandon dudit poste peut le lui retirer.

Commerce

Le commerce est inexistant dans la Griffe de l’Ouest, les quelques produits retirés de la terre servent à nourrir la population, quant aux produits d’artisanats, les habitants de la Griffe de l’Ouest ne considèrent pas qu’ils doivent être marchandés; ils conservent donc les armes, armures, et arts qu’ils confectionnent pour eux. Parfois, les humains font un peu de troc et de commerce avec les gens à l’extérieur de la Griffe de l’Ouest pour s’approvisionner en produits non disponibles dans la forêt.

Militaire

L’armée de la Griffe de l’Ouest est reconnue pour sa très grande aptitude à tuer les indésirables sans jamais être vue. Ainsi, peu de gens connaissent les effectifs militaires de la Griffe de l’Ouest, un estimé est pratiquement impossible considérant que les soldats sont envoyés partout dans la forêt. Par contre, très peu de gens tenant à leur vie s’y aventurent sans connaître quelqu’un à l’intérieur même de la forêt. Seules les créatures du mal et certains démonistes sont prêts à se risquer dans la forêt pour tenter de tuer des elfes, par contre très peu en sortent vivants pour raconter ce qu’ils ont vu – ou plutôt ce qu’ils n’ont pas vu – tuer leurs compatriotes.

Religion

Le culte principal dans la forêt est évidemment Gaea, mère de la nature; elle est priée au moins un peu par la très grande majorité des gens, mais certains cultes ont aussi fait leur place au fil des ans. Cependant, Galléon, pour sa haine envers les elfes, n’est pas apprécié. Qui plus est, le départ du Kiaz Argusson ne fut pas vu d’un bon œil, lui qui, lorsqu’il est parti pour aller porter allégeance à Kirov, a craché sur les elfes au nom de Galléon. Par contre, le culte aédonite est bien accueilli, Usire étant prié par une grande partie des Argyliens dans le plus grand respect des autres races. Sylva est elle aussi très bien vue dans certaines parties de la forêt, et les Sybilles sont priées tout autant. Quant à Mak’Udar, Golgoth et Ayka, ils sont rarement priés, mais certains Argyliens leur vouent un culte tout de même.

Magie

La magie tient une grande place dans la Griffe de l’Ouest. En effet, sous l’œil attentif de Lysandre ou de son intendant Gilthanas et sous le regard de Sylva, la grande bibliothèque accueille beaucoup de mages et autres chercheurs qui développent plusieurs projets en lien avec la magie arcanique. Ainsi, tout projet devenant trop chaotique ou se rapprochant de méthodes inacceptables est immédiatement remis sur le droit chemin. Il n’est pas nécessaire de mentionner que la nécromancie est absolument proscrite partout dans la forêt, qui que ce soit pris à utiliser la magie profane se verra immédiatement jugé et abattu. Les projets se multiplient depuis quelques années et les avancements sur la toile et la manière de l’utiliser se font de plus en plus nombreux.

Kiaz

C’est un ancien titre traditionnellement donné aux dirigeants et à leurs groupes d’Argyliens avant le départ de ceux-ci. Maintenant, il ne reste qu’un seul Kiaz, il s’agit en fait de l’ancien Kiaz d’Uldor auquel s’est ajouté plusieurs Argyliens d’autres Kiaz qui n’ont pas voulu quitter la forêt. Celui-ci est maintenant dirigé par le Grand Corbeau Kristof.

Justice

Les crimes sont très rares dans la Griffe de l’Ouest, étant donné que seuls les gens en ayant la permission peuvent y entrer. Il n’y a jamais de nécromanciens ou de priants de démons qui réussissent à entrer et dans la mesure où on en débusque un qui s’était infiltré, il est tué sur-le-champ. Pour ce qui est des petits crimes, les gens vivent en communauté, donc ne se volent pas et ne se fraudent pas. Par contre, parfois des conflits peuvent éclater et si ceux-ci dégénèrent, les fautifs sont mis aux travaux forcés pour une période de temps décidé en fonction du cas donné.

Relation avec les autres seigneuries

Aurélius : Neutres – Ils ne s’attaquent pas à la forêt et restent chez eux, très peu de liens.

Markelus : Alliés – Une cité basée uniquement sur la magie et habitée par des priants de Sylva. Une grande partie des Argyliens sont rendus là-bas et restent tout de même de bons amis malgré leur départ.

Solèce : Neutres – Ils bûchent beaucoup trop souvent les arbres au bord de la forêt, ils ne sont pas une menace, mais vaut mieux les tenir à l’œil.

Terra Homines : Neutres – Depuis la fondation de la seigneurie il n’y a pas eu de conflit, mais ce sont des Galléonites.

Conclave Impérial : Ennemis – Ils contredisent à la fois la magie de Sylva et la nature de Gaea, ils méritent la mort, celle qui est définitive, rien de plus.

Terres Maudites : Ennemis – Des racailles qui ont bien trop souvent profané le sol de la forêt.

La Redoute : Ennemis – Des priants de démons affichés, ils mourraient promptement si nous pouvions les atteindre.

Eseldorf : Neutre – Ils n’aiment pas les elfes et la magie, ils coupent des arbres, mais les conflits entre les deux seigneuries se sont calmés pour l’instant. Les agissements de la cité grise sont toutefois surveillés.