Sous-section

Le Royaume de Dagoth

Note: La royaume de Daggoth est en guerre. il est présentement envahie par trois armées ennemis. Le texte ci-dessous sera mis à jour après la saison des banquets. d’ici là, pour savoir ce qui se passe, les nouvelles de la guerre les plus à jour se trouvent ici.

Valeurs :

Mérite: Le sang n’a pour valeur que la quantité que tu es prêt à verser au nom du roi. Dagoth sait reconnaître ses sujets qui se montrent dignes d’un plus grand pouvoir, peu importe la race, le sexe ou la provenance. Chaque titre est attribué au mérite et ils peuvent tous être retirés des mains d’un incompétent.

Liberté :Chaque sujet du royaume a droit à la liberté et à la protection du roi pour autant qu’il pait leur taxe. Tous peuvent faire ce qu’ils veulent à la condition que cela ne trouble pas l’ordre public dans quel cas le roi appliquera des mesures coercitives.

Force : Le nombre de biens que tu peux posséder est égal aux objets que tu peux protéger. Si tu n’es pas en mesure de conserver tes acquis, tu n’étais pas assez fort. Les faibles meurent, il n’y a pas de la place pour eux au royaume de Dagoth.

Suprématie : Un empire se créer lorsqu’un Leader digne de se nom peux rassembler une armée et établir sa suprématie. Dagoth, ne fait pas de compromis, il écrase et pli les faibles à sa volonté. L’heure est venue de prouver à tous que le Roi légitime d’un royaume est celui qui peut le contrôler par la force et non par la soi-disant noblesse.
`
Esclavage : Un citoyen n’en est plus un quand il ne peut payer ses taxes. La protection qu’offre le roi est donc révoquée et tous les citoyens sont libres de procédés à ton acquisition. La plupart des mauvais payeurs sont envoyés dans les anciennes terres dévastées pour travailler le champ.

Géographie :

Le royaume de Dagoth couvre presque tout l’est de Bélénos, à l’exception des territoires libres. Ses principaux voisins sont le royaume du Nord et la Cour elfique, qui borde respectivement le nord et l’ouest des terres. Son royaume s’étend sur les anciens territoires de la Redoute, de l’alliance de Solèce, de l’est du Conclave impérial et sur toutes les Terres dévastées. Le royaume possède le plus grand territoire de Bélénos.

Frontières et territoires :

Lorsque Dagoth mit fin à sa conquête de Bélénos, il s’arrêta aux abords du fleuve Maxence, laissant à son voisin, l’Aurélius, l’ouest de Bélénos. Le fleuve étant protégé par le Royaume du nord, il constitue une frontière naturelle redoutable. La forêt bordant la frontière est est constamment surveillée par la Cour elfique ce qui oblige le souverain des terres de laisser constamment des guerriers de Godtack patrouiller pour éviter les escarmouches elfes en territoire Bélénois. De plus, la frontière nord-est est gardée jalousement par les Galléonites qui cherchent depuis bien longtemps à reprendre le territoire d’Halvard, la ville le plus au nord, des mains de Dagoth. Dagoth partage aussi sa frontière sud avec l’Empire de Twyden, le géant présentement impuissant devant le territoire Bélénois. Devant elle se dresse Fortsand, fortin bien protégé surveillant le Saint-Empire afin qu’il ne tente pas quelque manœuvre militaire imprudente.

Le royaume regorge de territoires hétéroclites, allant de l’ancien désert des Terres dévastées aux marécages empoisonneurs de la Fosse en passant par les plaines verdoyantes de bosquets bien fournis. La principale source d’eau du royaume est la rivière Rahcal, qui traverse la Fosse et part se déverser aux côtés de la cité grise dans le fleuve Maxence.

Ressources et lieux physiques :

Puisant son eau dans le fleuve et la rivière Rahcal, le royaume de Dagoth possède une agriculture forte et prospère fournissant tout le territoire en nourriture. Récemment avec l’arrive de l’esclavage dans les forteresses Gaumond, Fortsand et Lancedor, les caravanes s’approvisionnant dans le sud du royaume connu un regain et fit d’une économie globale peu couteuse et accessible.

Population :

Le Royaume de Dagoth comporte plus de 140 000 âmes réparties sur 20 comtés. Le royaume possède la plus grande population de Bélénos et sans aucun doute la plus grande armée de tous. Ils sont assez nombreux pour résister à certaines grandes nations.

Un habitant du royaume de Dagoth s’appelle un Dageois. Le royaume est principalement composé d’humains, mais toutes les races peuvent être aperçues selon le comté. Dagoth promet la protection à toutes les personnes qui payant leurs taxes sans perturber l’ordre publique. C’est ainsi que certaines communautés de nains, d’elfes, de chapardeurs et d’humains priants de dieux peuvent vivre en paix. La plupart des altercations entre les individus et les races sont vite réglées avec force et violence, ce qui décourage la révolte. Bien évidemment, certains comtés sont plutôt réfractaires à cette politique et découragent les intrus d’entrer sur leur territoire, sous peine d’être pris en esclavages ou encore simplement chassés. La paix installée par Dagoth demeure stable, en évitant les guerres entre comtes.

Le royaume de Dagoth est divisé en 20 comtés qui seront répartis par des duchés lors du Pacte de Solèce. Tous les comtes sont sous la gouverne de Dagoth et celui-ci assure d’une main de fer la pérennité de son royaume.

Structure et lieux importants

Le royaume de Dagoth est vaste et sa population est un peu plus rurale que sont voisin l’Aurélius, mais comte tout de même plusieurs villes d’importance réparti sur les nombreux comtés. Chaque comté comporte au moins une grande ville, sauf le comté des hautes-terres et le comté du seuil qui sont des territoires conquis, mais n’ont pas vue l’utilité de nommé un représentant du roi.

Certaines parties de cette page sont en construction et seront mises à jour au cours des prochaines semaines.

Duché de Carthame

Comté de Novembre

Numéros de Baronnie : 170-179-185-186-196-197-205
Dirigé par : Ratchtar (Charles Marcotte Vachon) retraité
Population : 2 800
Baronnie définis
185 – Ratgard
Vieux villages délabré entouré d’un mur de pierre salis, la ville est une véritable petite forteresse malgré ses rares habitants humains. Après la guerre des faux prophètes Ratchtar décida de colonisé une ville dans le territoire de Dagoth. Fessant grandir la ville et la population d’homme rat par le fait même il devint comte de la région de novembre en 759. Bien que les bâtiments de la ville sont principalement de vieilles maisons mal entretenues. La majorité de celle-ci repose sur la terre battue. Si un aventurier venait qu’à se rendre à l’intérieur d’une de celle-ci il pourrait apercevoir les trous jonchant le sol, créant ainsi des souterrains infesté d’hommes-rat. Chaque maison de la ville est ainsi relier par ses tunnels. Au centre du bourg, se trouve une grande statut fait de bois noircit par le feu représentant un homme-rat. Au pied de celle-ci se retrouve un énorme trou menant au terrier.

Comté du Premier-Trône

Dirigé par la maîtresse de soie du palais de Velours, Lady Ra-Ra, le comté de premier trône est de plus laissé à lui-même lors du départ de Dagoth. La comtesse fut donc obligé de rétablir l’économie locale et de remettre en place le commerce de la drogue durement touché par le départ de l’ancien maître de soie. Les habitants du comté sont de toutes origines, mais les priants de dieux sont souvent destiné pour combattre dans la fosse.

Lieux importants
  • La fosse :
    D’abord capitale de Dagoth, elle fut vite délaissé par celui-ci au profit de Solèce. Ce qui laissa une certaine amertume dans la population locale. En plein marécage et très humide, ce n’était pas le genre de capitale dont rêvait le demi-démon. La Fosse n’avait pas dit son dernier mot, puisqu’elle s’arrangea pour que la ville devienne un acteur économique incontournable. Gérer principalement par des priants de Khaali, le jeu et l’alcool sont les principales industries de la région. Refusant les politiques d’ouvertures envers les priants de dieux de Dagoth, elle continue de s’afficher pleinement démoniste et les priants de dieux n’y vivent pas longtemps, sinon pour mourir dans l’arène sanglante. On y raconte que la ville comporte presque autant de bordel et de maisons de jeux qu’elle compte d’hommes, puisque la base de son économie est l’attrait qu’elle comporte pour les démonistes d’à travers le monde. 7000 démonistes y résident. Elle a toutefois la réputation d’être très peu sécuritaire.
  • Le Palais de Velours
    Longtemps le siège du commerce des terres maudites et aujourd’hui de la siège de la drogue du royaume. Le palais de velours contient en son centre les plus éminents prêtres de Khalii des terres de Bélénos. Le palais de velours est présentement le lieu de décision du comté et comporte près de 1200 habitants.

comté Sanschênes

Le comté de Sanchênes est principalement occupé par des forces de Godtack. Ainsi les orcs, gobelins et certains humain, tolère difficilement les autres communautés et parfois même leur propres communautés en se guerroyant. La populations est difficilement contrôlable et Sigrid, la comtesse de Sanschênes, doit calmer les troupes et les ardeurs des petits groupuscules violents régulièrement.

Lieux importants :
  • Setvald
    Après la fondation de Setvald, la population s’était stabilisée aux alentours de 1500 personnes. Toutefois, les habitants étaient principalement des priants de Godtakk valorisant avant tout la force physique. En effet, pour constituer une armée digne de Daggoth, Sigrid avait essentiellement tenu à attirer dans son comté des priants de Godtakk, qui sont selon elle de bien meilleurs combattants que tous les autres priants de démons. Une bonne partie d’entre eux avait néanmoins des difficultés à accepter d’être dirigés par une femme d’apparence peu imposante. Ayant eu vent du scepticisme grandissant de ses sujets, Sigrid prit des mesures dignes de son démon. Accompagnée d’une petite troupe de guerriers fidèles, elle purgea son comté, massacrant tous ceux qui doutaient de ses capacités. Dans cette purge, près du tiers de la population de Setvald fut tuée ou s’enfuit. Les deux tiers restants, toutefois, sont désormais convaincus de la force de leur comtesse.

Duché de Forcet

Comté de Fort-Tremblant

Numéros de Baronnie : 184 Lancedor-191-192-193
Dirigé par : Ragnaak
Population : 2 900
En construction

Comté de Moretoile

Numéros de Baronnie : 189 Fort Gaumond-190-199-200
Dirigé par : Esteban de Montignaux

Population :3 900

Prison pour les esclaves, principalement de mauvais payeur de taxe, qui sont identifiés par une marque sur la nuque.
En construction

Comté de Prospérance

Numéros de Baronnie : 194 Fortsand-195-202-203-204-211-212
Dirigé par : Lobran Rangard
Population : 7 800

Officiellement sous la gouverne de Lobran Rangard, Fortsand est en fait contrôlé par les elfes-noirs. Lobran est un pantin n’obéissant qu’à eux, il a été choisit comme comte pour que le doute ne retombe pas sur les elfes-noirs. (En construction)

Cet humain dans la trentaine a servi chez le Rothe Hessaks. Il gravit les échelons de manière spectaculaire au cours de la guerre contre l’Aurélius. Affecté au train d’intendance, il se démarqua par sa capacité à agrémenter le quotidien des troupes avec de multiples ajouts à leur ration quotidienne. Tout en étant compétent dans la gestion, il semblait être capable de mener sa propre campagne d’enrichissement avec le marché noir (avec le consentement des autorités). Le général Almalaster le remarqua et le nomma officier d’intendance moyennant une ristourne bien sûr.
Mais lorsque le général Almalaster projetta d’abandonner les Amaï’s au profit de Dagoth, Lobran Rangard, contre toute attente, alla avertir les troupes alliées les plus près à savoir les Tal’hentil Lorulmnest du général Rânaak qui décapita le leadership du Rothe Hessakh. Fasciné par les Amaï’s et dévôt d’Amaï’ra, dès son plus jeune âge, il ne se voyait pas les trahir et surtout, il ne croyait pas à leur défaite; alors il joua la carte de la loyauté. Dans la retraite, il réussit à faire évacuer, de sa propre initiative, une part non négligeable des richesses de Bran Worge Quarth ce qui attira l’attention des matriarches sur lui quand il leur rendit. Lorsque ces dernières cherchèrent un candidat pour occuper dans la lumière un comte pour le territoire lucratif de Fortsand alors qu’elles tireraient les ficelles, la matriarche Shynrraia Everthyl pensa à lui.
Lobran Rangard connaît sa place et apprécie chaque instant. Il sait qu’il est un pion, compétent, mais un pion tout de même. Alors, il fait en sorte de gérer au mieux le commerce illicite et le marché des esclaves afin de se rendre indispensable le plus longtemps possible… ce qui ne l’empêche pas de rediriger des fonds dans ses poches.
En construction

Duché Plein-Vent

Comté de Bonrempart :

Ancien territoire Galléonite le comté de Bonrempart est maintenant un avant poste des forces de Dagoth afin de préserver la paix avec le Royaumes du Nords. Ces habitants encore aigrit de leur défaites contre Dagoth, cherche par tout les moyens de s’émanciper de celui-ci. Le comte de Bonrempart Armand Lantagnac, un suivant de KaalKhorn, laisse les priants de dieux tranquilles, mais ceux-ci ne possèdent plus aucune place de culte.

Lieux importants :
  • Halvard :C’est une ville suprématiste humaine dont les habitants sont principalement priants de Khaalkorn. Comme la ville est frontalière avec le royaume du Nord et le territoire de l’Aurélius. Armand Lantagnac y fit construire une école militaire afin de s’assurer de la force de frappe de son comté. Aidé par Dagoth afin de gonfler les rangs de son armées. La citée habitent de nombreux soldats ainsi avec les habitants régulier la population locale environne les 3 500 personnes.

Comté de Boursicot

Le comté autrefois un des secteurs les plus proéminents de l’Alliance de Solèce est maintenant négligé par Dagoth au profit de la capitale Solèce. N’ayant pas de route menant directement à la ville mère le comté à du s’organisé pour faire prospéré les baronnies. Faragon Noirfenouille fut nommé comte à la suite de la guerre des faux prophètes et gère maintenant le tout en s’assurant de gardé une cohésion avec les populations.

Lieux importants :
  • Pistaguer
    L’ancienne métropole de l’Alliance de Solèce fut l’une des premières cités de l’Alliance à tomber sous l’emprise de Dagoth, puisqu’aucun affrontement n’eut lieu dans cette ville, la vieille architecture de style impériale fut conservé intacte. De vieilles familles aédonites tiennent encore leur manoir, davantage par respect pour leurs ancêtres que pour autre chose. Malgré tout, ces familles réussissent à tirer leur épingle du jeu et leur grand moyen les rend plutôt influent dans la cité. Le fait qu’il n’y ait eu aucun investissement immobilier depuis l’arrivée de Dagoth amène toutefois la cité à se détériorer petit à petit. Une grande rivalité économique est née entre Pistaguer et Solèce. Bien que l’argent y coulent à flot et que les visiteurs soient nombreux, leur très grande criminalité et la corruption qu’elle amène lui empêche de se distancer de manière nette de Solèce. La ville instable compte 15 000 habitants. Insolite : La dernière secte existante des priants de prophète fous est basé à Pistaguer.

Comté Braise-Ardente

Le comté de Braise-Ardente est dirigé par le Buck de Ké, ancien membre de l’armée de Dagoth, il a été nommé pour diriger la coupe des arbres de la forêt proche de boisé-profond le comté regorge principalement de plaines peu boisé du au coupe a blanc abondante dans le secteur.

Dans ce comté il y a peu de discrimination envers les priants de dieux et ils sont souvent laissé à eux-mêmes. Certaines petites communautés se sont formées avec le temps, mais aucune ne tente la révolte. La majorité étant bien traité.

Lieux importants :
  • Boisé-Profond :
    Il s’agit d’une ville industrielle qui est une plaque tournante du bois. Malheureusement, le bois est en déclin, les plus optimistes parlent d’un manque dans 5 ans. Cette ville ne comporte aucune structure cohérente et fiable, n’importe quoi à le droit de s’y installer et de construire n’importe comment et n’importe où. Il n’est pas rare d’y voir des rues bouchés par des maisons ou des fonderies, même les habitants eux-mêmes s’y perdent parfois. Il n’y a aucun réseau d’égout digne de ce nom, ce qui fait que les rues ruissèlent de déchets. À chaque année on dénombre des maisons qui s’effondrent puisqu’elles sont mal construites. La fumée des forges et des fonderies empestent la ville. Près de 5000 habitants y vivent et même si c’est des milliers de moins qu’auparavant, c’est encore près du double trop d’habitants pour que ce y soit correctement viable.
  • La baronnie du Chêne : Mythique endroit où se dresse le chêne qu’Usire Aédon fut enterré. Malgré les efforts de saccager une telle forêt l’arbre s’élève toujours au milieu d’une plaine verdoyante. La rumeur raconte que lorsque Dagoth tenta de s’approcher de l’arbre sacré il ne pu rentrer dans la clairière. Il entra alors dans une fureur inouis. En vengeance Dagoth fit construire une cirque marquant le périmètre. Ainsi, chaque personne désirant se rendre au chêne doit passer à l’intérieur d’un cirque des horreurs, de la démence et de la luxure.

Le comté des Grands Moulins

Le comté des Grands Moulins porte son nom depuis la construction de gigantesque moulin servant à moudre le grain pour en faire de la farine. Les moulins fut commandé par Gabrielle d’Amerolles pour combattre la compétition féroce de l’arrivé massives des esclaves. L’efficacité fut remarcable et Dagoth fut tellement impressionné qu’il l’a nommé comte.

Lieux importants
  • Vertecolline :
    La ville agricole de Vertecolline compte très peu de démoniste. Sa population est encore fidèle aux dieux, mais les plus pieux ont quitté lors des évacuations il y a une quinzaine d’années. Les habitants de cette région ont donc la réputation peu enviable d’être sous-éduqué et d’être des priants de dieu avec une foi vacillante. En fait, cette population ne s’est plainte qu’une fois de leur nouveau sort sous Dagoth et c’est lors d’une hausse importante des taxes. Une hausse qu’il annula rapidement craignant un soulèvement. Cette population est donc plutôt docile si leurs taxes sont basses. Cette ville fournit encore les vivres de beaucoup de cités avoisinantes, la culture des céréales et l’élevage de bétail sont le centre de l’économie. Cette ville comporte 4000 habitants.
  • La Baronnie des moulins :
    C’est dans cette baronnie que se trouve la plus grande densité de moulin. Le paysages est à coupé le souffle et beaucoup de voyageurs décide de contourné le chemin afin de passé dans cette petite bourgade le temps de se rendre à la capitale.

Duché de Rossignol

Comté d’Arlon

Numéros de Baronnie : 180-181-187-188
Dirigé par : Kaiji Zarathan
Population : 1 900
Description du comte :
Frère et premier homme de confiance d’Adjiro, Kaiji fut le premier vampire transformé par l’empereur. Lors du départ de celui-ci au conclave, Kaiji fut le dernier de sa famille restant. Ayant gardé l’idée de l’élitisme que la famille a toujours prôner, Kaiji rebâtit sa famille et rencontra une jeune nécromancienne Au nom de Neovia qui prit comme apprenti et comme femme plus tard. N’ayant jamais senti aucune confiance de la part du clan nakamura, il repartit rejoindre son frère avec sa nouvelle famille. Il devint alors avec la bénédiction de Jinsuke, son ancien maître Tamahiro et d’Adjiro lui-même, le nouveau chef de famille Zaratan et général des légions d’Adjiro. Ayant vu son potentiel au commandement d’armée et sa puissance, Daggoth décida de le nommer compte d’Arlon.
Baronnie définis
187 –
En construction

Comté De Griveton

Griveton est le noms donné à la région de Pontcaric qui fut marqué par une forte militaire au fils des années. Maintenant sa position géographique calmé la région regorge de priants de dieux issus de plusieurs religion. Le comte de Griveton Mukmu le Lettré semble peu préoccupé de leur présence et fournit même l’aide nécessaire au bon fonctionnement de ses baronnies ce qui calma la grogne populaire au sein des populations qui doute encore du comte.

Lieux importants
  • Pontcaric : Ancienne cité sous l’égide de la Confédération d’Orion puis de l’Alliance de Solèce, elle est dorénavant sous le joug de Dagoth. Principalement connue pour l’importance de son immense prison, la plus grande du pays, elle était une cité frontalière très axé sur la guerre. Les troupes du demi-démon ont décidé de convertir la prison en véritable forteresse et en font leur bastion à l’intérieur des terres. L’armée de Dagoth a chassé tous les priants de Dieu de la forteresse. Sa vocation est militaire et beaucoup de mercenaire y transitent. D’ailleurs on rapporte de plus en plus dans la région de Pontcaric de nombreuses disparitions inexpliquées. La ville compte 7000 habitants.
  • Banceint : En bordure de la cité et coupé en deux par la route existe un village plutôt pauvre. Il s’agit en fait de la population priante de Dieu chassé de Pontcaric. Ils se sont d’abord installé à la va-vite avec des abris de fortune, puis au fil des années, leur abri devinrent de solide maison. Au début l’absence de fortifications ne rassura pas les citoyens, mais comme Pontcaric n’était plus une cité frontalière mais bien au milieu des terres, il n’y avait aucun danger. La population de ce village n’a que peu d’accès à l’intérieur de la forteresse, ils sont souvent méprisés par les démonistes avoisinants, mais ils ne semblent pas déranger dans leur besogne quotidienne. Le village compte entre 2000 et habitants selon les saisons, puisque leur activité économique se concentre principalement sur l’agriculture

Comté Karskire

Surnommé le comté du savoir, c’est dans ce comté que les recherches sur la magie et les découvertes mystiques on lieux. Lors des dernières années le comté fut peu entretenu et les habitants se désintéresse des régions. Les villes parfois trop grande pour le nombre d’habitant qui y résident.

Lieux importants :
  • Université Akuma
    Détruite peu avant la première guerre entre le Conclave et la confrérie Markelus, l’université Akuma a été reconstruite plus vaste et plus somptueuse qu’auparavant. Dirigé d’une main de fer par Akuma Jinsuke, la liche qu’on dit derrière l’alliance entre Adjiro et Araka et plus récemment entre Adjiro et Dagoth, l’université concentre ses recherches sur la nécromancie et les savoirs obscurs. La région a été dévastée à des lieux à la ronde par les hordes de morts vivants et offre désormais peu d’attrait pour celui qui s’en réclamerait baron.
  • Néo-Sorvania: Néovia Zarathan est maintenant la baronne de Néo-Sorvania, nommé afin de libérer le maitre Jinsuké Akuma de la gestion des villes périphériques. Elle excelle dans l’art de la nécromancie. Lors de la guerre du conclave, la cité fut une des premières touchées par les hordes de Dagoth. La ville fut principalement restaurée depuis, mais les marques de son passage restent visibles. Ne prenant pas suffisamment soins des bâtiments la ville à une allure décrépite parfois vide. La ville normalement conçu pour accueillir 5000 personnes compte aujourd’hui 1000 habitants qui tente tant bien que mal à s’assurer de la prospérité de la cité.

Comté de Longevia

Numéros de Baronnie : 174 Caltagrad-176-177 Heiwamura-178 Nerbia-182-183
Dirigé par : Adjiro Zarathan
Population : 3 900
Baronnie définis
178 : Caltagrad :
Véritable nécropole, il n’y a presque pas de vivant, à peine 1000. Un seul quartier de vivant existe et comporte quelques marchands et des auberges malfamés, en plus de compter un vieux port désuet. La seule raison qu’il y ait encore des âmes qui vivent dans cette nécropole est la présence du canal maritime pour le Fleuve Maxence. Ce canal dont la construction a été entreprise par Dagoth traverse une petite partie de la cité et permet de contourner des rapides qui rendaient la naviguation impossible au-delà de ceux-ci. Le but avoué était de permettre aux marins galléonites de pouvoir se rendre éventuellement le plus loin possible au cœur de l’Empire de Twyden. Comme il s’agit d’une ville portuaire plutôt isolé, cela oblige parfois quelques navigateurs à s’arrêter contre leur gré pour quelques menues réparations
Adjiro Zaratan, Marquis de Caltagrad, armée de morts vivants
177 Heiwamura (1200)
Baron : Tanaka Nakamura Tamahiro
Heiwamura est une petite bourgade aux allures Shataïenne. Dirigée par le baron Tanaka Nakamura Tamahiro et son épouse Tanaka Nakamura Tetsuko, le lieu peuplé par près de 500 « hommes libres » et autant d’esclaves. Les collines avoisinantes offre un sol riche et l’agriculture y est soutenue par les hordes de morts vivants autant que par les habitants..
En construction

Comtés indépendents

Comté de Champagnol

Gaelle Flore est la bienveillante comtesse du Champagnol, grande et gentille elle sut ralier sa population autour de sa personne et ainsi obtenir le titre convoité de Comtesse. Dagoth ne l’ayant pas trop à coeur fit installer une milice permanente a Chastel Blanc s’occupant de surveiller les débordements. Les habitants de la région majoritairement Gaiens, sont peu porté vers le combat et la plupart d’entre eux refuse de se joindre à la griffe du aux mésentente avec les dirigeants de l’endroit.

Lieux importants :
  • Chastel Blanc
    Jadis capitale de Terra Homines, les galléonites l’ont quitté lors de l’obtention d’un sauf conduit vers les Royaume du Nord. Maintenant, cette cité est occupée par des troupes de Dagoth et de très nombreux gaiens en campagne, la plupart y récolte la terre. L’économie de la cité n’est pas du tout diversifiée et elle est concentrée sur la production de vin. Le plus grand vignoble de Bélénos s’y situe. Les cuvées de Chastel-Blanc sont de très grandes qualités. Sa Vocation est partiellement militaire puisqu’il s’agit d’un avant-poste. Comme c’est une ville frontalière avec la Forêt Noire, en hostiles envers le Royaume de Dagoth, des soldats y s’on envoyé. La ville comporte 1800 habitants.

Comté de Francourt

Le comté de Francourt n’est pas sous l’autorité d’aucun seigneur, Dagoth se réservant les impôts de se territoire. Il y a donc peu de ressource parvenant au baronnie résidants dans le secteur. Récemment une mine d’éléments réactifs a été découvert. Selon le dire elle serait la dernière de tout Bélénos.

Lieux importants :
  • Hyden : La plus importantes ville du comté de francourt, elle comte 1000 habitants. La plupart des gens résidents à l’endroit sont déistes, mais lors des quinze dernières années plusieurs démonistes on commencer à habiter la place et il n’est pas rare de voir différentes races dans les environs
  • Syptosis :
    Syptosis est une des plus anciennes forteresse de Bélénos. Construite sur les ruines d’un temple d’Ayka, puis convertit en fortin regroupant des démonistes du secteur dont les Nakamuras. La baronnie compte près de 800 personnes répartie dans la forteresse et les régions avoisinantes.

  • La porte des Brumes : Situer sur la route du ragnarok, la porte des brumes était jadis le repaire de Dagoth et évolua avec le temps en un petit centre du commerce de la région et un peu plus tard une petite ville fortifier. Maintenant la porte des brumes comportes 600 personnes dans sa région.

Comté de Jade :

Dirigé par la famille Nakamura, le comté de Jade est inspiré de la tradition Shataiene. Atsuhiko Nakamura est celui qui hérita du titre de comte lorsqu’il entra dans la forteresse par des souterrains afin de libérer la ville. S’occupant de la reconstruction, ainsi que la réflexion des tunels sous la ville, il réussit à prendre le contrôle de la région et se fit nommer comte par Dagoth.

Lieux important :
  • La redoute : La redoute tire son nom de ses murs épais, véritable forteresse, elle regorge en ses murs une grande richesse. Créée pour résister à un assaut d’une armée de 5000 hommes. À l’intérieur, le tout est divisé en quartiers pouvant être évacués facilement par les défenseurs et ainsi assurer la survie d’un maximum de soldats. À l’intérieur des murs de la cité, une entrée vers des passages souterrains on été creusés pour favoriser l’apport en nourriture et en ressources durant le siège de 748 à 751. Présentement, les souterrains servent à des fins commerciales afin de transiger des ressources au travers du pays. La redoute compte 1 500 habitants.
  • Fort Jasperie : Le fort Jasperie étais un ancien fort du conclave Impérial. Maintenant occupé par le baron Crick Nakamura, il s’occupe qu’aucune incursion d’Éseldorfs soit menée à terme. Le fort de Jasperie est sans doute un des endroits les plus dangereux des terres de Bélénos., vue la proximité avec les territoires libres ainsi que l’Aurélius. Dû à son inhospitalité, le fort Jaspérie compte 800 résidants et 200 soldats.
  • Fort Suaïo : L’attaque de Dagoth contre le conclave impérial marqua beaucoup le territoire de la région. Certains fort furent complètement abandonnés et redistribués à d’autres communautés. C’est en 754 que la dernière caravane arrivant de Shataie est entrée en Bélénos. La plupart des voyageurs ne sachant pas trop où aller demandèrent refuge au Roi. Dagoth leur légua donc un fort nouvellement conquérit au sud du comté de Jade. Lorsque les arrivants découvrirent la désolation de l’endroit, plusieurs partirent se réfugier au Royaume de l’Aurélius et s’installèrent à Novanadej. Les autres déjà installés et confortables sous la protection de leurs semblables prirent goût à l’endroit. Ils fondèrent donc une petite communauté du nom de Suaïo. Avec les années, la communauté grandissante finit par récolter quelques mohitiens et comporte maintenant 1000 habitants permanents, la plupart priant des démons tels Noctave et Chaos.

Comté du Seuil

Numéros de Baronnie : 201-206-207-208-209-210-213-214-215
Dirigé par : Aucun
Population : 2 700
En construction

Le comté de Solèce :

Sans doute le comté le plus puissant du royaume il est administré par le grand Xobar Xan Zxenxen ancien maître de soi du palais de Velours en la fosse. Le comté porte le nom de la capitale en l’honneur de celle-ci. C’est en se comté que le siège du pouvoir du royaume est situer. Sa position stratégique grâce à la rivière Rahcal et des routes qui lui parviennent.

Lieux importants :
  • Solèce : La capitale du royaume est Solèce et de plus elle est la plus grande des cités Bélénoise. Récemment avec la reconstruction de celle-ci Héodim perdit sont statut de ville la plus populeuse. Dirigé par le comte Xobar Xan Zxenxen, Solèce est un joyaux d’ingénierie. Séparé en quartier les secteurs sud sont les quartiers commerciaux ou transiges la plupart des ressources luxueuse du royaume. Tandis que les quartiers nord sont beaucoup plus pauvres.

    Il s’agit propablement de la ville ayant le plus changé de vocation et d’étendard du pays. En effet, il y a des siècles elle fut un village où l’Aédon lui-même y posa pied, une fois cela dans l’oubli, un temple d’une puissante secte aykaienne y vu le jour. Quelques siècles plus tard encore, elle devint la capitale des redoutables Rakashans pour devenir quelques décennies plus tard la capitale de l’Alliance de Solèce. Finalement, elle devint la capitale du Royaume de Dagoth, appliquant sous de strictes mesures de sécurité une sorte de cohabitation plus ou moins paisibles entre les priants de dieux et démons. Solèce est la plus grande ville de l’est du fleuve et entre 30 000 et 40 000 personnes y vivent. Sa vocation est essentiellement politique et militaire.

    Xobar Xan Zxenxens, le comte de Solèce adopta une vision sur le long-terme en ce qui à trait aux développements. Ce qui en fait l’une des cités les mieux construites du pays, avec une population majoritairement aisée et distinguée. Les rues sont tranquilles et la plus grande auberge de Royaume de Dagoth y est située. La politique économique de Dagoth est d’acheminer le plus de ressources possibles à la capitale sans égard aux besoins des régions qui produisent ces ressources. L’économie de la cité n’est axée que sur la production de produits de luxe et artisanat de grande qualité. D’importants mécènes démonistes s’y sont installés et encouragent toutes les formes d’arts. Lors de la reconstruction la ville fut séparé en quartier et tout les moins biens nantis fut envoyé au nord loin du port.

  • Le palais de Dagoth :Situer dans le quartier central de Solèce, le palais de Dagoth est une merveille de l’architecture humaine. Construit en pierre sombre et en chêne rouge. Chaque endroit ou que l’ont peux posés les yeux a été travaillé minutieusement laissant peut d’espace vide. En son sein la salle du Trône est gigantesque, n’ayant aucune crainte des dépenses. Il fit mettre des éléments réactifs en guise de lumière le long des murs.

Comté des Hautes-Terres

Le comté des Hautes Terres est présentement sans comte, du à la faible population, environ 2 100 personnes, rassemblé dans les environs. Aucun comte n’a crut bon de les prendre sous leur bannières vue la faible densité de population. Les habitants de ce comté sont principalement des priants de Sylva, Gaea et certains Usiriens ayant fuit Dagoth.