Sous-section

    Faction : Markelus Vorokhev

    Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

    Sphère d’influence : Faction dirigeante

    L’histoire de Markelus Vorokhev n’est pas une grande épopée romanesque ou héroïque. Fils d’un noble argylien, il se démarqua dès son jeune âge par sa capacité accrue pour la magie arcanique. Toutefois, son talent demeura inexploité dans son jeune âge, car le caractère humble de sa famille ne lui permettait pas de poursuivre des études chez un mage. Ce n’est que lorsqu’il eût seize ans qu’il commença la pratique active de la magie arcanique, qui lui était enseignée par un ami d’enfance, un jeune noble de Jovrine, Dimitri Nicholai Ivanovitch Von Kierkegaard. Son éducation tardive dans les arts magiques fut rapidement compensée par un pragmatisme efficace et un caractère auto-didacte si bien qu’il n’eût pas besoin de beaucoup d’années de tutelle, terminant ses cours en 730, lors du départ de son bon ami et mentor vers Bélénos.

    Combattant lors de l’invasion des géants et de la guerre de succession au trône, il gravit rapidement les échelons sociaux si bien qu’il fut nommé au conseil Royal en 734. Sagace et très perspicace, Vorokhev évita avec tact les pièges de la vie à la Cour, si bien qu’il gagna l’oreille du Prince en quelques mois, ce qui déplut énormément à certains nobles bien en vue dans la Principauté, notamment Cyril Von Frayner, qui occupait les fonctions de Chambellan du Prince. La tension entre Vorokhev et Von Frayner s’accentua jusqu’en 736, alors qu’il fut décidé que Vorokhev guiderait la nouvelle expédition bélénoise, à la grande satisfaction de Frayner, qui était heureux de le voir s’éloigner dans un lieu de perdition. Sous le Duc Lanfranc, Markelus était baron.

    À l’automne 747, Markelus Vorokhev reçoit en sa demeure Iouri Andropovich Kirov. Après quelque temps les deux Argyliens se lient d’amitié et Kirov est nommé Oeil de Vorokhev afin qu’il ait accès à tous les endroits d’Andrave et de Dum’Badar. Cependant, Kirov n’est pas si présent en Andrave, il est bien plus souvent en train de conclure des ententes un peu partout. Il revient seulement parfois pour apprendre auprès de Markelus et pour discuter avec l’éminent érudit.

    Lors du Départ de Lanfranc, Markelus refusa de voir à la succession du Duc, son fils Amédée, il s’opposa donc à la tenue d’un conclave ducal. Face à cela, le nouveau duc Amédée a remplacé Markelus par Nessa Dubrouillard afin de réunir le conclave nécessaire à son sacre. Ainsi donc, Markelus, sous les conseils de Raphaël Bardet, décide de rapatrier tous ses gens et de faire sécession du Duché d’Aurélius, rétablissant ainsi l’ancienne Confrérie Markelus d’autrefois.

    Valeurs de la Faction :

    Érudition : Tous, dans l’art arcane comme dans l’histoire et les lettres, viseront la perfection et la connaissance. La vaillance vient avec la connaissance.

    Humilité : Tous, même possédant les plus grandes connaissances et les facultés intellectuelles les plus pointues, resteront humbles et sans prétention. La vanité est le propre des démonistes et des gens de petite ambition.

    Persévérance : Tous, même devant les plus grandes tâches, ne cesseront que lorsque leurs buts seront atteints. La fatigue et l’épuisement ne sont pas des choses connues par les Markeliens.