Sous-section

    Faction : Dagoth

    Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

    Sphère d’influence : Faction dirigeante

    Dagoth fit son retour à bélénos dans les terres maudites, simultanément le monde connu le fulgurant retour de Chaos, en 745. C’est d’ailleurs à Dagoth que la capitale.  doit son nom de La Fosse. Ce sombre dirigeant voue un culte à Khaalkorn, bien qu’il n’en a pas fait le culte officiel des Terres Maudites, crachez sur Khaalkorn et vous ne pourrez compter jusqu’à dix avant que votre tête ne se détache abruptement de votre corps.

    Voilà quelques années que le nom de Dagoth ne semble plus qu’un souvenir pour plusieurs bélénois. Le grand seigneur, prince de la destruction, n’entend pas en rester là. En pleine expansion, il tente de lever une armée pour redevenir le seigneur de guerre le plus puissant de Bélénos. Il rêve que son nom soit à nouveau craint parmi les elfes et les hommes. Suffit le temps où les habitants pouvaient profiter de terres tranquilles sans l’ombre d’une suspicion contre les terres maudites de l’est.

    Ses escarmouches contre la Confédération d’Orion en 745 sont l’héritage des frontières actuelles. La ville de Pontcaric avec ses Confédérés d’Orion le nargue du haut de leur rempart, solidifié depuis. Dagoth a ouvertement l’intention d’attaquer la cité, puis peut-être de continuer son invasion plus au nord, vers Pistaguer et Vertecoline. Il ne trouvera du répis que lorsqu’il boira dans les cranes de ces aédonites.

    L’organisation de la seigneurie pour Dagoth est simple, bien que très peu interventionnisme, il n’hésite jamais à écraser tout ceux qui conteste son pouvoir ou son autorité. N’empêche que ce seigneur de guerre aime qu’aucune loi ne soit en vigueur sur son territoire, sinon celle du plus fort. Il laisse ainsi s’installer librement groupes d’influence, avec un tant soit peu de loyauté à Dagoth, il est possible de faire de très bonnes affaires dans les Terres Maudites.

    Valeurs de la Faction :

    Chaos : L’ordre et l’organisation sont les ennemis des plus forts, puisque c’est dans la confusion et le désordre que naissent les véritables dirigeants. La loi du plus fort est la maxime de Dagoth et ses troupes.

    Suprématie : Tous les êtres vivants du monde se doivent de ramper devant Dagoth. La domination des terres et des peuples se ferra par Dagoth. Aucun de ceux qui s’y oppose ne doit respirer.

    Destruction : Ce qui a été construit doit être détruit dans la douleur et la violence. Seul la destruction peut amener le changement et ainsi l’hégémonie de Dagoth.