Sous-section

    Azaroth

    L’histoire d’Azaroth

    Azaroth, surnommé le Grand, fut le premier de tous les démons à naître. En fait, personne ne sait exactement d’où viennent les démons, mais ce qui est sûr, c’est que celui-ci fut le premier. Pendant ce que les humains appellent la guerre des dieux (ou les temps sombres), il se déroula un bon nombre d’événements qui élevèrent Azaroth au trône du chaos. Cela parut étrange, car Kaalkhorn semblait tout désigné pour ce titre. Cependant, pour des raisons qui ne seront pas évoquées ici, ce fut Azaroth qui fut nommé « roi », ce qui ne plut pas à tous, Kaalkhorn le premier. Il en veut à Azaroth depuis ce temps et il rêve du jour où il pourra détrôner ce dernier pour ensuite le détruire.

    Maintenant qu’Azaroth était le chef, il pouvait s’amuser un peu. Il s’arrangeait pour détruire tout ce que les autres démons tentaient de construire. Les autres se rendirent alors compte qu’il était le chef désigné de Chaos et ils ne doutèrent plus de lui. Personne n’osa plus le critiquer. Malgré cela, Azaroth n’a pas nécessairement obtenu le respect. Il est le chef parce qu’il représente exactement ce qu’est le Chaos, ce qui ne fait pas de lui la plus populaire des entités démoniaques, puisque les mortels ont de la difficulté à saisir son message. Il est réputé pour ses énormes sautes d’humeur puisqu’il est très chaotique. Il est étrange de constater qu’il construit des choses pour mieux les détruire par la suite.

    Ses suivants

    Les cultistes d’Azaroth sont des personnes très étranges. Chaque chose qu’ils construisent, ils aiment le détruire ensuite à l’image de leur démon. Il n’existe pas énormément de cultistes d’Azaroth en ce monde, contrairement à la croyance populaire. Prier Azaroth est quelque chose de très spécial, de très difficile à saisir. Ces cultistes ne respectent personne et détestent se faire respecter des autres. Il n’est pas rare de voir des cultistes d’Azaroth détruire un village et ce, sans le piller, puis revenir quelques jours plus tard déguisés pour aider à le rebâtir et le repiller la nuit suivante.

    Ils ne font cela que pour la gloire de leur démon et pour leur satisfaction personnelle. Le fait de tuer quelqu’un n’est pas leur ultime plaisir, mais plutôt de voir les proches de leurs victimes fondre en larmes. Ils aiment causer le désespoir dans la vie des gens, les voir se suicider ou se tourmenter par leur faute. Bien souvent, ils font cela, car ils ont subi des choses semblables il y a longtemps de cela. Ils le font pour se venger et se réconforter. Les cultistes d’Azaroth méprisent les autres cultistes et les regardent de haut. Quand un cultiste du roi démon rencontre un cultiste d’un autre démon, celui-ci exige ou suppose que cet autre cultiste se mettra à genou devant le démon suprême. Il n’est pas rare de voir ces cultistes tuer d’autres cultistes. Les temples d’Azaroth ne tiennent jamais bien longtemps, étant détruit par les bâtisseurs aussitôt qu’ils sont achevés. Mais ces temples sont d’une grande beauté, même une fois détruit, et les cultistes font leurs messes dans ces endroits ravagés. La plupart des personnes qui croient en Azaroth sont des cultistes qui ont des pouvoirs démoniaques. Les simples suivants sont rares. De plus, les cultistes de ce démon sont très patients pour l’obtention du pouvoir et encore plus pour la dissolution de celui-ci.

    Azaroth et Bélénos

    À Bélénos, le culte d’Azaroth est plus fort que partout ailleurs, ce qui n’est pas étonnant vu la réputation des terres qu’on dit maudites. Ces terres ont toujours été un endroit où l’ordre était mal vu. Combien de fois des hommes créèrent-ils des choses pour les voir se faire détruire par la suite ? Azaroth vit sûrement cela comme l’endroit idéal pour faire prospérer son culte, ce qui fait que les cultistes d’Azaroth ne sont pas rares en Bélénos. De plus, le fait que l’être le plus craint de Bélénos soit, non pas un suivant, mais presque un avatar d’Azaroth aide à propager le culte. Les personnes avides de pouvoir aiment bien prier Azaroth, sachant qu’il est plus prestigieux que les autres démons ! Ils le prient seulement pour être au-dessus des autres cultistes. Autre fait, ces mêmes cultistes méprisaient spécialement le culte de Mortis, puisque ce dernier ne résidait pas en Chaos et qu’il avait échoué trois fois en tentant de détruire Bélénos et Illimune. Depuis la mort du démon Mortis, la haine des cultistes maintenant voué à sont remplaçant, Noctave. Il reste à savoir si le culte perpétuera, n’ayant normalement pas une durée de vie très longue, et considérant que leur grand Cultiste semble avoir quitté les Terres pour retourner régner à Mhor’Kar.

    Récit sur Azaroth

    Il faisait froid, il neigeait et nous avions dû suspendre les travaux. Cette belle cathédrale était sur le point d’être enfin terminée. Cette cathédrale était attendue par tout le monde et la nouvelle attrista le village. Notre ancienne église avait été anéantie par les flammes et cela faisait maintenant un an que je voyais des visages tristes et des yeux emplis de rien d’autre que du chagrin. L’incendie était le fait d’une main criminelle disaient certains, mais nul ne le savait. Par contre, depuis le début de la construction de la cathédrale, je voyais enfin de l’espoir dans les yeux des gens. Enfin, le grand Usire pourrait venir dans notre village et dans notre région ! Le moral des gens ne tenait qu’à ça; si cette église ne se terminait pas, le village s’éteindrait… Un soir, le village fut illuminé de rouge. Le pire arriva ; le feu prit dans la nouvelle cathédrale ! C’était un grand feu qui consuma les constructions en quelques minutes. Le désespoir prit m’envahit et je m’écroulai sur le sol. Tout l’argent du village avait été investi dans cette cathédrale et tout était fini. Le village y passa au complet, non seulement par les flammes, mais par des gens devenus fous qui tuaient tout le monde. Deux semaines passèrent et je me réveillai pour constater que les seules personnes toujours vivantes dans le village étaient des gens qui pleuraient et qui étaient sur le point de se suicider. Je sus plus tard que le drame avait été causé par des cultistes. Un cultiste important de Bélénos en était le chef, Daggoth de son nom. Ils priaient un démon, Azaroth. Je ne peux pas comprendre comment des gens peuvent vendre leur âme à un démon qui ne cherche qu’à rendre les gens malheureux. Je ne sais pas comment je m’y prendrai, mais je sais combien leurs proches seront tristes à leur tour, car je me vengerai ! Je te déteste, Azaroth !

    Ulukast, villageois

    Auteur : James Simoneau