Sous-section

    Godtakk

    Grand démon de la rage et de la violence, Godtakk a retrouvé une puissance nouvelle avec le retour de Chaos. Épargné par ce dernier, Godtakk en est désormais le champion parmi les démons. Véritable fou de guerre démoniaque, il est le chien enragé qu’aucun démon ne veut avoir contre lui. À la fois avec et contre tous, il n’a que deux buts : Maintenir l’anarchie parmi le Chaos et massacrer ceux doutant de sa force.

    Histoire

    Dogmes et préceptes

    Portfolio : La violence, la rage, l’anarchie, la force brute

    Symbole : Une tête de bête portant la croix du Chaos sur son front.

    Préceptes :

    I. La puissance par la Force: Entretiens ton potentiel destructeur, sois toujours le plus fort et le plus dominant. Laisse aller ta rage et elle nourrira ton corps, le rendant prêt au combat. Sois mon chien de guerre et fais trembler les vastes terres.

    II. La Violence fait le droit : La parole, les conversations et la diplomatie ne servent à rien. Elles sont pour les mous et les faibles. Tordre un bras ou casser une mâchoire est toujours plus rapide et direct. L’intimidation règlera tout tes problèmes.

    III. Seigneur de la destruction : L’anarchie doit régner, il faut détruire les alliances, les empires et l’Ordre, fais que la terre brûle sous mon sombre regard. L’anarchie permet l’entretien de la force et de la violence, d’une toute sainte désolation. Tant que l’anarchie règne je suis le maître, sois le messager de mon terrible présage; que le monde tremble!

    Culte dans le monde

    En Illimune rare sont les conflits qui n’ont pas été marqués par la destruction des priants de Godtakk, fils de Chaos. Au delà des guerriers qui scandent son nom dans la bataille et se servent de sa fureur pour tuer leurs ennemis, Godtakk possède aussi des priants de tout acabits.

    De nombreux révolutionnaires anarchistes prient Godtakk pour son lien très fort avec la liberté totale. L’ordre selon eux opprime les libertés individuelles et ils sont prêt à utiliser tous les moyens nécessaires (particulièrement le meurtre) pour se libérer des chaînes que les autorités de leurs régions leurs auraient imposés. Certaines sectes du chien de guerre démoniaque forment des cultistes spécialisés en soins qui iront se greffer aux différents regroupement armés pour les supporter dans leur quête de destruction en les soignants .

    La majorité des priants de Godtakk cependant sont des gens violents, imprévisibles et avec une forte tendance à la destruction et au meurtre. De toutes les races, les membres de ce culte sont d’excellents envahisseurs mais souffrent de leurs propre tendance à l’anarchie ce qui résulte souvent en de mortels conflits internes.

    En tant de guerre, les godtakkiens sont très appréciés des autre démonistes mais sont souvent éradiqués dès que les autres cultes se sentent assez puissants pour se maintenant au pouvoir seuls. Au Bastion, loin des forteresses, bien des communautés isolés prient Godtakk tout comme à Terra Gazar où de nombreuses tribus le vénère pour la force qu’il leur confère.

    Culte à Bélénos

    En Aurélius, les priants de Godtakk sont tués à vue et les communautés le priant sont rapidement éradiqués. Être godtakkien n’y est pas propice du tout car le gouvernement de la reine travaille pour que jamais un culte ne puisse prendre racine.

    Dans le royaume de Daggoth, le fils de Chaos est surtout représenté par le comté de Setvald qui est dirigé d’une main de fer par dame Sigrid son avatar. Au sud bien des petits groupes isolés le vénèrent sans avoir une influence notoire.

    Célébrations et rituels

    informations à venir sous peu