Toyash

Des flammes de la mort de Goldo, Toyash émergea. Il est impossible de savoir s’il s’agit du même démon transformé ou d’un autre qui l’aurait consommé, mais dès sa naissance, elle prit place dans la forge infernale de son ancêtre et continua son œuvre. Démone toujours baignée de flammes, le feu est son arme, son outil et l’esclave de sa volonté. Vénérer Toyash, c’est utiliser son don du feu pour tuer ses ennemis, pour créer les plus grands chefs d’œuvres d’ingéniosité ou pour implorer ses pouvoirs. Le médiateur des démons est mort avec Goldo, Toyash encourage l’opiniâtreté et l’absence de compromis. Toyash ne veut pas de priants faibles d’esprit, seuls ceux animés d’une curiosité passionnée et d’une volonté à toute épreuve méritent son approbation.

Dogmes et préceptes

Portfolio : Le feu, la curiosité malsaine, les créations machiavéliques et le travail acharné.

Symbole : Un engrenage et du feu

Précepte :

  1. Tout sera consommé: La puissance du feu n’est limitée que par ton intelligence et ta curiosité. Telle la flamme, tu dois tout consommer, tout expérimenter et tout apprendre. Tu domineras tes ennemis par ton ingéniosité sans limite et ton intelligence. Tes échecs ne t’arrêteront pas et tu travailleras sans cesse jusqu’à atteindre tes buts.

  2. Sois toujours prêt: Il est inutile de s’enflammer si c’est pour mourir immédiatement, la victoire est la science de la préparation. La flamme, l’explosion et l’acier sont tes outils et tu feras tout pour les exploiter à créer les armes de demain. Face à toutes les épreuves tu auras un plan machiavélique pour tourner les choses en ta faveur.

  3. Vis tel le feu: Une fois sa proie consommée le feu ne regarde plus les restes calcinés et continue vers l’avant selon sa volonté dévorante, de même, chacune de tes décisions se doit d’être empreinte de passion et de détermination jusqu’au bout. Mais n’oublie pas que comme le feu qui progresse plus vite avec du carburant, tu peux utiliser tes alliés pour atteindre tes buts plus rapidement. Tous les moyens sont bons pour réduire en cendre tes ennemis.

Culte dans le monde

La mort de Goldo fut un grand choc de par le monde, personne n’a vu venir ce changement. La naissance de cette démone ainsi que la mort de son ancêtre sont de grands mystères mais ceux-ci sont définitivement parent puisque dès la disparition du grand maître ingénieur, la maîtresse des flammes se manifesta auprès des différents cultes qui s’était déjà assemblé autour de Goldo. La plupart accueillirent avec grande joie cette promotion, y voyant une version sublimée de leur maître, certains tels les esclavagistes et les maîtres du poison s’en détournèrent. De la même façon, elle attira de nouveaux fidèles aimant ses nouvelles valeurs tel la stratégie, les expérimentations et l’opiniâtreté.

C’est dans les steppes désolées que l’on retrouve la plus grande population de priants de Toyash. Au coeur de cette plaine se dresse Assanssi la grande. Cette cité gobeline est modelé directement par les idéaux de la maîtresse des flammes. Entièrement peuplé d’ingénieurs, de pilotes et de travailleurs en tous genre, elle est un joyau d’ingénierie comparé au reste du monde. Tout bon suivant de Toyash rêve de visiter ses rues où s’alternent incendies et explosions, zeppelins et armes de siège ou canons et armes fraîchement forgées. La plus grand lieu de culte de Toyash est la Voggolde, une université de savoirs et d’expérimentations de toutes sortes, tous y célèbrent les dons de leur démone.
Toyash est omniprésente dans n’importe quel groupuscule de verts mais chez les gobelins en particuliers même si il n’est pas rare de voir des orcs démontrer une passion et une opiniâtreté au combat digne de leur démone. Les gobelins de Cölbor l’honorent de leur propre façon en allumant d’immenses bûchers autour desquels ils dansent, chantent et invoquent des malédictions sur leurs ennemis avant de foncer au combat avec leurs armes enflammés.

Culte à Bélénos

La capitale bélénoise de Toyash serait probablement le comté de Griveton dirigé par Mukmu le lettré, un âcre gobelin réputé dans la pyromancie. Habitant le fort de Pontcaric depuis la conquête de Dagoth, il ne tarda pas à transformer celui-ci en repaire de pyromanciens et autres ingénieurs du feu. Tous les jours, les habitants du comté peuvent assister aux immolations des divers rebelles et criminels capturés par la garde du comte.

Toyash n’est que très peu présente en Aurélius excepté chez certains mages qui s’aventurent trop loin dans le domaine de la pyromancie ou quelques zélés de la poudre noire. En général, les priants de Toyash auront tendance à se réunir afin de partager leurs savoirs et pour pouvoir pousser leurs expériences plus loin.

Célébrations et rituels

informations à venir sous peu