Sous-section

    Compagnie de la Lyre

    Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

    Historique de la faction

    Au printemps 743, Karysa Sangnor refuse pour de bon la main de son fiancé, Laren Cotnoir. C’est chose rare, voir inexistante en ce monde dominer par les hommes. Mais le père de Karysa, dont la philosophie est déjà vue comme marginale parmi la bourgeoisie de Twyden, a toujours traité sa jeune fille comme le fils qu’il aura trop tardivement. Il arrange l’annulation et lègue la dote destinée à son futur gendre à sa bien-aimée Karysa. Il s’agit d’une terre agricole en Varrop, plus précisément un verger déjà mature, mais encore mal exploiter par la famille Sangnor.

    Karysa invite Helena Cotnoir, jeune barde tout fraîchement promue chef dans l’Armée du Barde, au domaine de sa famille peu de temps après. La jeune Cotnoir n’est pas étonnée du dénouement, les hommes de sa famille étant reconnu comme étant des poltrons légendaires. Les demoiselles ne perdent pas de temps, un accord commercial est signé entre l’Armée du Barde et la compagnie naissante.

    L’Armée du Barde n’est qu’à son début. Helena vient tout juste de reprendre les reines alors que le barde ayant donné son nom au petit groupe a laissé tomber le modeste cercle de gens qui le suivait depuis près d’un an. Le groupe est nomade et n’a pas de véritable maison, se déplaçant d’Hyden à la Porte des Brumes, en passant quelques fois dans la Commanderie d’Orion. Il grandit de lune en lune.

    Inspirée par la fougue et la liberté connue en Bélénos lors de son premier voyage, Karysa se convertit au culte de Muse et entreprends la construction d’une première bâtisse dédiée à la déité. Karysa explique à Helena son projet de construire une auberge sur les terres de son verger, un endroit qui servira de lieu d’instruction pour les bardes, gîte pour les voyageurs et lieu de festivité dédiée à la déesse. Cette auberge se nommera l’Auberge de la Pomme d’Or et verra déjà le jour à la fin de l’automne 743.

    Avec l’aide d’Arthur Prisk, Karysa élabore la fabrication du Calva, une boisson alcoolisée à base de pomme. Ce breuvage sera exporté en Bélénos. Par ce produit, l’Armée du Barde et Karysa scelle les débuts d’une honnête entreprise de marchands; la compagnie de la Lyre. Des revenus du tout nouveau breuvage, l’école est fondée à Varrop. On y enseigne le chant, la musique en général et très modestement, les cercles d’arcanes mineurs. À l’image de ses fondateurs, l’école se veut pure et respectable.

    Les bases sont établies, la compagnie s’investit dans l’Auberge de la Pomme d’Or et l’Armée du Barde reprends l’auberge du Juste-milieu, autrefois un accueillant salon de thé. La petite mais vaillante bâtisse appartenait à des marchands ayant sympathisé et accueillit chez lui l’Armée du Barde a ses premier pas. Des liens forts d’amitié s’était établis entre ces marchands et les bardes, ce qui causa les premières tensions connues avec la 23ième BCE. Mathias, un des chefs de ce groupe, fut accuser et exécuter sans procès valable selon l’Armée du Barde. Le groupe ne pardonnera jamais cet acte et gardera rancœur envers les tabards gris. L’Armée du Barde conservera le nom de l’auberge en mémoire de ces gens qui leurs sembla honnête de cœur et honorera l’esprit de joie et liberté qui régnait autrefois en ce lieu en perpétuant celui-ci.

    L’auberge de la Pomme d’Or n’est pas affectée de ces évènements, mais la communication va bon train entre les représentants en Hyden et celle-ci.

    En avril 744, l’Armée du Barde signera officiellement son alliance totale avec la Confrérie d’Orion, resserrant par le fait même les liens entre la compagnie de la Lyre et la Confédération. Les liens de l’Armée du Barde et la compagnie deviennent plus professionnels, l’échange de produits et de recettes allant bon train. Mais la compagnie se suffit à elle-même en soit et c’est une année de progression et d’apprentissage qui se déroulera à Varrop. Du personnel est établis, des professeurs recrutés. L’école accueille approximativement cinq à huit bardes à la fois. Parfois il y est aussi de passage quelques mages, souvent de nouveaux apprentis cherchant à résoudre le mystère de leurs confrères bardiques si particulier.

    Les nouvelles se font rares d’Hyden et la compagnie cherchera à établir de nouveaux liens commerciaux. C’est un échec assez cuisant. Karysa, de bonne volonté, s’enquiert des progressions de la relation entre l’Armée du Barde et la confédération. Elle apprend par ce fait la volonté de ceux-ci d’ouvrir une auberge en Pistaguer. La compagnie saisit l’occasion et le bâtiment se trouvera achever juste avant les premières tombée des neiges. L’auberge de la Flèche d’Argent voit le jour. Il n’y aura pour l’instant pas d’école instaurée en ce lieu, mais elle offre un gite particulièrement accueillant pour tous sous l’œil avisé des confrères.

    C’est pour la fête de la Prophétie d’Orion, le 25 décembre 744 que la Compagnie de la Lyre organisera un événement à travers tous ses établissements. Le cidre et l’hydromel y coula à flots et permis d’inscrire à l’actif de la Compagnie de la Lyre une des réceptions les plus bondée de la province de Bélénos. Lors de cette soirée près de 20 porcs furent braisé en plus des autres victuailles qui furent à la disposition des Confédérés participants à la fête. L’auberge de la Flèche d’Argent fit preuve de sa pertinence et la compagnie de la Lyre fit ses débuts en tant que référence en matière de réception en Bélénos.

    Lieux d’activités

    • Twyden, Varrop; Auberge de la Pomme d’Or
    • Bélénos, Pistaguer; Auberge de la Flèche d’Argent
    • Bélénos, Hyden; Auberge du Juste-milieu

    1.3 Relations extérieures

    La compagnie de la Lyre entretient une alliance marchande avec la confédération d’Orion. Les relations sont bonnes et amicales. Les représentants de la compagnie en Bélénos, l’Armée du Barde, est actuellement sous la tutelle et protection de ceux-ci. La compagnie est aussi entrée en contact avec le comté d’Héodim par l’entremise de l’Armée du Barde. De cette alliance résulte une entraide au niveau de l’organisation de festivités de Muse devant avoir lieu en Bélénos. Cette alliance est avant tout, cléricale, servant la cause de la déité des bardes, Muse.

    Secteur d’Hyden

    La compagnie de la Lyre est née en Hyden par le biais de l’Armée du Barde. Ce groupe est toujours présent et gère l’établissement du Juste-milieu en association avec la compagnie de la Lyre.

    Organisation

    Organisation interne

    Karysa Sangnor est propriétaire et représentante de la compagnie en Illimune. Toutes ses auberges sont dirigées par des aubergistes de confiance et par ce fait, ses associés. Il y en a actuellement trois. Sa succession sera assurée par l’un des associés de la compagnie, et ce en tenant compte de l’ancienneté.

    Grades au sein de la guilde

    • Propriétaire (Possède la compagnie de la Lyre)
    • Associés (Dirige une auberge de la compagnie et en est son représentant)
    • Aubergistes (Gère l’auberge sous la direction d’un associé)
    • Membres accrédités (Représente la compagnie de la Lyre et peut agir en son nom, sous l’autorité de la compagnie.)
    • Invités (Sous la protection des membres accrédités, mais n’étant pas sujet à son autorité.)

    Valeurs de la Faction

    • Respect
    • Authenticité
    • Liberté
    • Ouverture d’esprit
    • Plaisir
    • Générosité