Sous-section

    743

    Cette page n’est plus d’actualité dans l’histoire de Bélénos. Il s’agit d’une archive historique.

    Somaire :

    Le Feuillet de mai 743

    La Grande Caravane d’Hyden

    Par la chroniqueuse militaire et maîtresse arcaniste Samandra

    C’est au petit matin du 11 Mai 743 que l’une des plus grandioses caravanes que la route du Roi n’est jamais connue approcha des portes d’Héodim, concluant un périlleux voyage de 13 jours en provenance d’Hyden, incluant une halte à Pistaguer pour un banquet haut en couleur tenu par le maintenant défunt Seigneur Jenvaille de Fortsand.

    La grande colonne de chariots, au-dessus desquels flottaient les bannières de la glorieuse Ligue des Quarante-Cinq, accueillait un rassemblement hétéroclite de marchands de toutes origines,incluant des noms aussi célèbres que nos bons Archerois d’Héodim, le clan des McAles et celui des Frost and Gowan, ainsi que la distinguée Académie Bélénoise.

    Le plus notable fut les moyens de défense colossaux déployés par les bonnes gens d’Hyden pour protéger leurs vies et leurs biens en ces temps troublés où les orcs et nécromanciens ravagent les terres Est de Bélénos. En effet, plusieurs chariots étaient montés de Balistes. Les charretiers les plus anodins étaient tous munis de parchemins de sortilèges pour repousser les orcs, tel Boule de Feu. La garde de la caravane était constituée de l’élite militaire Hydenoise, les braves hommes de la Ligue des Quarante-Cinq eux-mêmes, ainsi que de mercenaires aguerris engagés à Pistaguer, les Guisarmiers de Nobert le Bègue. Une forte quantité de barils de poix et d’huile, achetée à l’Éclipse d’Airain, constituait le chargement des chariots, plusieurs desquels furent utilisés en route pour dissuader les orcs par de grands brasiers.

    L’on m’accorda l’honneur de m’entretenir avec les instigateurs de cette surprenante entreprise, Uther Durance le Baron d’Asterlin et la Sentinelle Pierre de Boisfèvre. Ils me racontèrent l’importance qu’à pour la Ligue des Quarante-Cinq la sécurité et la prospérité du Peuple Bélénois fasse aux envahisseurs étrangers, qu’ils soient les orcs Rakashan, les nécromanciens de Sorvania, les vermines de Marniet et d’Astreken, ou l’immonde Karma et sa cohorte.

    Une troupe d’orcs, forte de plusieurs dizaines de têtes, tenta d’ailleurs sans succès de s’attaquer à la caravane lors du chemin entre Vertecolline et Pistaguer. Elle fut promptement mise en pièce par la puissance combinée des épées de la Ligue et de leurs alliés.

    La caravane reprendra rapidement la route et nous leur souhaitons un bon voyage sous la grâce de Vaul, d’Usire et de Muse. Si tout ce passe sans encombrement, le Baron m’a affirmé être confiant qu’ils seront de retour en Hyden le 22 Mai 743.

    Le Bastion se tient, la Lance s’aiguise

    La 11e Lance d’Asdalan, fraîche de ses récents ajouts, sera de nouveau présente en le bastion bélénois d’Hyden, ou comme certains batifolent à l’appeler « le petit bastion ». La 11e Lance d’Asdalan commandé par le nouvellement gradé Lieutenant Nicholai, secondé par les sergents Alexandru et Mikhael, feront plusieurs exercices militaires au courant de la matinée de samedi pour les soldats et les obligés. La population ainsi que les alliés sont invités à assister à cette séance d’entraînement et même à participer à celle-ci tant que leurs intentions restes purs et que leur cœur est vaillant. Qu’Usire, symbole d’espoir et d’unification et Vaul, symbole de force et de courage éclaire votre chemin. Gloire et honneur à vous tous.

    Les chants du Bastion

    « Ils ne le dompteront pas, le fier Lion du Bastion, Quoiqu’ils menacent sa liberté par des chaînes et des cris. Ils ne le dompteront pas, tant qu’un Homme vivra, Tant que le Lion pourra griffer, tant qu’il aura des dents.

    Le temps abat les villes, nul trône ne tient debout, Les bandes armées périssent, un peuple ne mourra point.

    La vengeance a sonné, et, las des agaceries, L’œil en feu, furieux, il saute sur l’ennemi, Déchire, détruit, écrase, couvert de sang et de vase Et, triomphant, ricane sur le corps de l’ennemi. »

    Église aédonite en Hyden

    Qu’Usire le miséricordieux soit loué en ces jours si sombres pour nos bonnes Terres de Bélénos! Moi, diacre Foulques Bastelli d’Héodim, j’appelle tous les serviteurs d’Usire en ces terres à venir me rencontrer en concile, aussi maigre soit-il, afin de discuter de la parole lumineuse de l’Aédon. Peu importe votre vision de l’Aédon (argylienne, impériale, khalonnienne ou autre) vous êtes invitez à cette première réunion bénie. Tous les points de vue seront entendus pour mieux emporter la lumière aux peuples libres de Bélénos. Le Concile sera placé sous la bénédiction de Saint Guelthier dicte la Plume d’Aédon à None (15h) ce samedi au Refuge des Archerois.

    Frost And Gowan Clan

    Tradition – Loyalty – Excellence That’s what we are proudly made This is what permeates what we makes

    Gentes dames et Seigneurs, damoiselles et gentilshommes, paysans et marchands, guerriers et artisants, avis à toute la populace, venez tous, venez en grand nombre à la Frost And Gowan’s Barrack.

    Vous avez besoin de potions de toutes sorte pour toutes sorte d’usage, nos maîtres ALCHIMISTES se feront un plaisir de vous concocter les meilleures qui soit. Profitez de notre rabais mensuel sur la potion de soins. Venez vite, car le rabais n’est effectif que ce mois-ci. Nos HERBORISTES travaillent ensemble pour une efficacité grandissante et pour vous donnez le meilleur service qui soit selon vos besoins.

    Vos armes et armures ont perdu de leur efficacité au combat? Valeureux guerriers, venez nous voir, notre équipe de FORGERONS s’en occupera rapidement et efficacement. Notre maître forgeron a récemment étudié avec les maîtres nains des Monts-Remparts et pratique depuis plusieurs années une technique très minutieuse de la forge développé auprès des grands maîtres khaloniens. Venez faire réparer vos armes par nos forgerons et ils affûteront gratuitement vos lames.

    Une soif vous tenaille le gosier, venez consommer une bonne bouteille du plus fin whiskey khalonien comme seul les Frost And Gowan savent le faire. Depuis près de 700 ans les DISTILLATEURS de la famille ce sont transmis cette merveilleuse recette et cette expertise qu’ils ne cessent d’améliorer depuis ces temps immémoriaux. Vous trouverez donc un grand choix de whiskey pour satisfaire tous les gosiers, même les plus capricieux.

    Besoin de protection, d’hommes forts ou de renfort, nos hommes s’entraînent jour et nuit pour accomplir différentes tâches, leur courage est sans faille et ils n’ont pas peur de la mort. Demandez leur service.

    Vous avez des questions d’ordre spirituel, nos PRÊTRES et PRÊTRESSES dévoués à leurs dieux et déesses pourront certainement vous éclairez et vous guider vers les voix divines. Le Frost And Gowan Clan est un regroupement de Kalhoniens forts et fiers qui peuvent vous offrir tout ce dont vous avez besoin. De 7h le matin à 19h du soir, ils sont à votre service pour accéder à vos requêtes. Venez tous, venez en grand nombre,

    Au complexe de la Frost And Gowan’s Barrack, Située près du village d’Hyden.

    La langue d’Usire: l’ancien Tweel

    Veni vidi vici. Vous savez tous ce que ça veut dire mais maintenant: Venerunt, viderunt, vicerunt. Ou encore: Veniebam, videbam, vincebamus?

    Si vous désirez réellement comprendre l’ancien Tweel et non plus vous contenter de le citer sans en connaître les règles, venez voir Foulques Bastelli, diacre d’Usire en Hyden, qui vous apprendra la parole d’Usire dans la langue que celui-ci parlait il y a 700 ans! Le rendez-vous est donné au Refuge des Archerois à une heure après Sexte (13h) de ce samedi.

    In gloria Iusis Lux erit atque diaconus Fulco eius missus ac servus est.

    L’heure est grave! La Corruption est à nos Portes!

    Comme je l’avais annoncé dans mes chroniques précédentes, le Démon de la Corruption s’est abattu sur Bélénos pendant l’hiver. Et il ne s’arrêtera que lorsqu’il aura transformé toute la Province en une grotesque masse de chair en constantes mutations, détruisant à jamais l’œuvre de Gaea et de Muse.

    Déjà les bestiaux de la nature et de la ferme donnent naissance à des rejetons difformes ayant le goût de la chair humain, mais aussi celui de nos âmes. Les arbres se sont tordus et menace eux aussi de s’en prendre aux hommes. La terre grouille de limaces abjectes.

    Tenez-le pour dit, ce Démon terrible est déjà parmi nous. Lever les yeux de ce journal. La première personne que vous verrez est assurément un démoniste assoiffé de sang, complotant pour arracher vos entrailles. Son cœur de granite ne bas point et ses lèvres ne profèrent que mensonges. Il ne dort jamais car la nuit, il complote pour enfoncer des clous dans les yeux de vos enfants.

    Mes sœurs et frères dans la tourmente, il est temps de avec fourches et torches à la main. Si vous soupçonnez votre voisin d’être un Démon du Chaos, Pourfendez-le d’un coup de fourche et jetez-le au bûcher, que le feu purificateur brûle son âme tordue. Faites-en de même si vous voyez un étranger ne connaissant pas le nom de sa mère. En effet, les démonistes ont rampé hors du Chaos et prétendent tous ignorer le nom de leur mère.

    Que les Dieux vous gardent du Mal, Mais soyez l’instrument de leur Vengeance. Llywen McMurphy McThobbin

    Ordre arcaniste

    Nos salutations Peuple de Hyden,

    En cette fin de Mai, nous lançons un appel aux utilisateurs de l’art des arcanes afin de prendre contact avec ma personne au Refuge, près du village. Nous en sommes à un temps où il est important de prouver le bien-fondée de notre art au reste des gens de nos terres.

    Un conclave de pratiquant existe actuellement et s’évertue à créé un ordre qui sera à même de fournir lettre et référence à ses membres afin de prouver leur bonne utilisation de la toile de la magie.

    Une rencontre révélatrice sur le futur de l’art en Bélénos sera organisé bientôt.L’Ordre Arcanique vous attend.

    Tarl Ambrosys, Conseiller des Archerois

    Golgoth

    Dans le nom de Golgoth, le Grand Juge,

    À tous les habitants de Bélénos et les visiteurs passagers,

    L’arrivée récente de réfugiés de la Confrérie d’Orion en ces terres nous rappelle que nul ne peut avoir de certitudes quant aux évènements futurs. Par contre, la persévérance et l’espoir peuvent guider nos actes selon les desseins voulus par les dieux. Le trajet du monde, nourri par nos agissements, suivant la route du temps est semé d’embûches, mais poursuit toujours son cours. Comme les saisons se succèdent, le cycle de la balance apporte réconfort et défis à tous selon leurs moyens à différents moments.

    L’Ordre de Golgoth tient à vous informer du maintien de ses services de médiation et de témoins et, par le fait même, à réitérer sa politique de stricte neutralité. Celle-ci nous empêche de causer préjudice à qui que ce soit et permet d’offrir nos meilleurs services diplomatiques. Bien que paraissant détachés de la réalité, nous ne sommes pas exempts de compassion ni de sympathie, donc si vous avez un problème, notre porte vous est ouverte. Nous ne pouvons garantir de solutions, mais vous trouverez une oreille attentive.

    C’est également avec joie que nous vous informons de nos nouveaux services d’enseignement en matière de compétences cléricales de Golgoth, de moine et de guerriers. Si vous êtes intéressé, veuillez nous contacter, de préférence au Temple.

    Que le Maître sème la sagesse au sein de votre esprit et la compréhension en votre âme.

    Manaüs Stratus

    À ma muse

    Avenir sombre des temps de guerres et du chaos Non au désespoir et à la noirceur Non aux créatures de la nuit et aux envahisseurs Avenir sombre des temps de guerre et du chaos, la défense se doit de tenir

    D’une lueur argenté et divine Espoir est de renaître Lorsqu’une vision s’offre à vous, devant vous Ange luminescent redonnant force et courage Courage d’affronter nombres monstres et périples Oublie des temps sombres et de la guerre Unité du cœur et de la raison Regard porté dorénavant vers l’avenir et l’espoir

    Guide-nous, guide-moi

    K.

    La 13e Lance

    Ils ne passeront pas le Lion

    C’est avec honneur que la 13e Lance d’Asdalan, inspirée les récits de nos braves compagnons de la 11e en Hyden, annonce avec le soutient des pieux Chevaliers de Saint-Khalaad, qu’elle établira le Bastion de Boisé-Profond. Tel un fer de lance, nous serons le bouclier qui protègera l’homme contre la marrée verte. Ils se briseront par centaines sur notre ligne mais jamais nous ne fléchirons. Que Vaul nous garde et nous garderons Bélénos.

    Avatar de pestilence

    Hoyé ces terribles nouvelles, Les Ishtars apportent la peste!

    La Lune d’Argent, sanctuaire de Gaea, est tombée entre les griffes des vils Ishtars, Galléonites belliqueux et sanguinaire, et de leurs sbires Aykayens tout aussi cruels. Ils pillent la région sans retenue et se livrent à des rites morbides pour leurs divinités en prétendant que la terre, qu’ils nomment Éclipse d’Airain, est leur.

    Mais le plus terribles est qu’ils ont en leur rang des esclaves et serviteurs du putride Irmondul. Ils ont fait un pacte avec un avatar des immondices pour qu’il leur accorde la force fiévreuse et la colère maladive. Le bosquet de la Lune d’Argent grouille d’êtres poilus, mi-hommes mi-rats, qui dévorent tout ce qu’ils trouvent.

    Si acte n’est pas pris contre ces barbares étrangers, vénérateurs de dieux mauvais et de démons, la Lune d’Argent sera anéantie par la peste et des maux bien pires encore. Rester vigilant lorsque vous serez confrontés à cette racaille Galleuse.

    Succession en Confédération d’Orion

    C’est suite au décès tragique de notre bien-aimé Seigneur et Bienfaiteur Jenvaille de Fortsand lors du banquet en mon bon bourg de Pistaguer que nous nous voyons dans la responsabilité d’assurer le futur de la Confédération d’Orion en la plaçant sous notre tutelle et celle de notre consœur Sékira, mairesse de Vertecollines, jusqu’à ce qu’un nouveau chef militaire digne soit désigner par la Confrérie des Chevaliers d’Orion.

    Nous vous rappelons qu’en tant que Bélénois de souche, les Confédérés d’Orion de Pistaguer et de Vertecollines, ainsi que les réfugiés de Fortsand, sont le bastion d’une humanité pieuse, libre et prospère en ces Terres de Bélénos. Nous saluons aussi l’aide que l’Ordre de Golgoth apporta aux réfugiés de Fortsand et celle de l’Ordre de Saint-Guelthier pour avoir porté la foi et la richesse spirituel en nos bourgs de Pistaguer, Vertecolline et Hyden.

    Nous annonçons aussi que la Confrérie des Chevalier d’Orion seront établis en leur Forteresse, érigée à proximité d’Hyden, pour assurer de la présence bienveillante de notre Seigneurie au cœur du commerce, de la foi et de la politique Bélénoise, ainsi que pour prévenir et combattre le mal que l’on nomme Karma et qui menace chaque homme, femme et enfant de notre belle Province de Bélénos.

    Jacques Paquette, Maire de Pistaguer

    WANTED

    For crimes against Khalonnia Including but not limited to: piracy, pillaging, rifling, theft, looting, kidnapping, ravaging, extortion, pilfering, filching, sacking, robbery, marauding, embezzling, high-jacking and arson.

    Reward: 30 chads per pirate heads
    Bodies must be properly burnt
    see your local gravedigger for rewards and information

     

    Le Feuillet d’Hyden, juillet 743

    La Croisade des Preux

    De ma toute ma vie de voyageur, je n’ai que rarement vu d’événements tels que ceux se déroulant actuellement en la région autrefois tranquille de Boisé-Profond. Suite à leur percée symbolique au début du mois de mai dernier, les hommes de la 13e Lance d’Asdalan se sont établis en la cathédrale-forteresse de Boisé-Profond. Après de multiples négociations autant auprès des Vigilants d’Usire de la région, ainsi que de la cour du Seigneur Marnieth – ce dernier y voyant probablement une façon pratique de protéger son flanc Nord -, ils obtinrent le contrôle de l’ancien village forestier. Depuis, le village se fortifiait et s’organisait. Mais cela, tous le savent déjà.

    Au début du mois de juin, par un matin chaud et humide, une foule se rassembla au cœur de la bourgade, au pied des escaliers de pierre de la cathédrale d’Usire. Suivant le mouvement de la masse, je découvris avec stupeur la raison de l’assemblée. Dirigée par deux individus à la prestance unique, une cohorte d’une cinquantaine de soldats étrangers gravissait les marches du lieu saint. Rapidement, j’appris l’identité des deux gaillards. Le premier, un homme dans la trentaine vêtu d’une cotte d’arme noire affublée d’un large lion d’or, se nommait Galvin Haut-Champs. Ancien chevalier impérial combattant depuis près de quinze ans au Bastion, ce dernier aurait laissé derrière lui ses terres et son titre lorsque le Lion d’Asdalan se retira de la tutelle du pape. Le second, un Nain lourdement armé portant les couleurs du roi Trembleterre, était connu sous le nom d’Algor Grand’Fer. Contrairement à son frère d’arme, Algor servait toujours sous les ordres du Roi Nain, malgré la grande liberté dont il disposait dans le choix de ses quêtes. Ensemble, les deux guerriers auraient combattu partout au Bastion, le premier enflammant ses troupes par ses discours et le second inspirant le courage et la force sur le champ de bataille.

    Sous le Soleil intense, Sir Galvin prononça alors ces quelques mots qui, encore aujourd’hui, sont transmis dans les divers feuillets de Bélénos :

    « En ce jour béni d’Usire et de Vaul, les hommes de Bélénos ont la chance de se purifier de leurs faiblesses et de combattre l’infamie. La vermine et le Mal rôdant en ces terres ne sont que les conséquences de l’inaction des Preux. Frères et sœurs soldats, reprenez vos lames et ramenez en ce monde déchu la lumière de la civilisation. En ce jour béni d’Usire et de Vaul, l’Armée du Pénitent débute sa marche »

    Tout au cours du mois suivant, Boisé-Profond devînt le point de convergence de saints guerriers. Exilés de la Lune d’Argent, Vigilants du Fief Marnieth, Croisés déçus de Pontcaric, Soldats cherchant rédemption, tous suivaient les ordres des quelques ingénieurs envoyés du Bastion afin d’ériger en Boisé-Profond le fer de lance d’une croisade prochaine. Sous le commandement de Galvin Haut-Champs et d’Algor Grand’Fer, l’Armée du Pénitent voyait le jour.

    Médéric Dutoit Voyageur et brocanteur

    Les Ishtars et la Peste

    Bonne gens d’Hyden, l’heure est grave! Les immondes Ishtars sont sur le point de répandre la peste en Bélénos! Ils ont envahit la Lune d’Argent, ils ont massacré les druides et maintenant ils propagent librement leur mal dans tout l’Est Bélénois, incluant Hyden. Il nous faut reprendre nos esprits et chasser des Terres les affreux enturbannés qui pactisent avec Irmondul pour propagé une nouvelle grande peste! Il se répand déjà en leurs rangs des êtres de la mort et du Chaos, mi-hommes et mi-bêtes, des mutants pleins de malice déguisés en humains. Il n’en tient qu’aux courageux d’Hyden d’agir! Prenez les armes et répondez à l’appel, il est inutile de discutez avec les abominations du scorpion, seul la voie de l’épée et du sang leur fera entendre la raison des Dieux. Leurs paroles mielleuses et mensongères ne peuvent nous atteindre, nous ne pouvons même espérer que les survivants entendent raison. Nous ne pouvons nous permettre de voir la peste se répande à nouveau, la chose est ainsi faite que nous devons maintenant anéantir les Ishtars du Scorpion. Brûler leurs masques, brûler leurs carcasses, que la vérité triomphe, et qu’Hyden chasse le mal qui la ronge! Viktor Fadaibulle, Érudit d’Astreken et de l’Est Bélénois.

    Osulf d’Halvard prochainement Couronné!

    Réjouissez-vous hommes de Gudrun et Bélénois! Après de longues délibérations et avec la bénédiction unanime du conseil des clans de Gudrun, nous annonçons maintenant le couronnement prochain d’Osulf d’Halvard à la tête du Royaume de Gudrun, lequel proclamera sa suzeraineté sur les terres de Gudrun, sur ses nouvelles conquêtes dans le sud contre les elfes noirs et Karma, ainsi que sur la Porte des Brumes. Toutes menaces contre ces territoires sera considérée comme un acte de guerre contre Gudrun et contre ses sujets les Bélénois. Le future Roi Osulf Ier se prononcera en un glorieux discours en sa forteresse d’Halvard et convie les Seigneurs Bélénois à venir l’honorer de leur présence.

    Pour défendre les terres déjà libérées et continuer la guerre contre Karma, des troupes additionnelles seront d’ailleurs envoyée à la Marche du Harfang dans le sud Bélénois. D’autres hommes seront envoyés à Eseldorf pour aider à repousser l’invasion de la Main Pourpre.

    Sacrilège!

    La seule noblesse légitime Bélénoise, vous le savez, est celle du Comté d’Héodim. L’autorité de notre bon comteLanfranc descend directement de l’époque du Bastion Bélénois, avant le chaos des seigneurs de guerre. Nous sommes une noblesse purement Bélénoise sans aucune allégeance étrangère et œuvrant uniquement pour protéger le Peuple.

    Et bien, Héodim et tous ceux qui comprennent les vraies valeurs Bélénoises s’insurge contre la récente auto-proclamation d’Osulf comme futur Roi. Seul celui régnant légitimement sur tout le territoire Bélénois peut se prétendre Roi. La suzeraineté d’une partie de la Province de Bélénos est une grotesque mascarade, surtout provenant d’étrangers arrivés depuis quelques années à peine. Si cet affront à la noblesse et au peuple Bélénois perdure, des mesures décisives seront entreprises contre Gudrun.

    Aucun autre Seigneur de Guerre ne s’est encore prononcé sur la possible reconnaissance du couronnement du Roi Osulf Ier, mais tout porte à croire qu’il ne sera pas reconnu comme roi légitime hors de ses propres terres, rendant ses propres prétentions d’autant plus absurde.

    Mais déjà, les hommes d’arme et des chevaliers de l’Ordo Serpentis, dont je fais fièrement partie, ont été mobilisées sur la berge ouest de la rivière Maxence, en la Baronnie Durance. Pour la gloire de notre Baron, Richard Durance, nous empêcherons les barbares nordiques sans foi ni dieu de souiller de nouveau notre bon comté de leurs pieds hérétiques.

    Geralt de Patis Chevalier de l’Ordo Serpentis et fière défenseur de la Baronnie Durance.

    Une étoile est tombée!

    Illimune toute entière a été secouée la nuit du 23 Mai dernier par un évènement dont les répercussions sont encore inimaginables. Au cœur de cette nuit fatidique, tous les habitants d’Illimune ayant tourné les yeux vers le ciel purent apercevoir une étoile, celle que l’on nomme l’étoile du nord ou étoile des navigateurs, se décrocher du ciel et sombrer vers Bélénos. L’impact fut tel qu’un choc se fit sentir dans la toile magique, et ce, jusqu’aux confins d’Argyles.

    Mais croyez moi, mon frère Cumaill l’a vu. Il était présent. Elle s’est abattue dans une plaine à proximité de l’auberge de Danaé, soufflant tous êtres vivants et dévastant la lande. Des fragments de la toile magique furent projetés aux quatre vents et empoisonnèrent l’air. Il fut lui même couvert de résidus magique, mais seule la distance et la bénédiction d’Ayka lui permirent de survivre au souffle ravageur. L’auberge de Danaé elle-même fut épargnée grâce à la puissante magie protectrice de Muse qui imprègne encore ses murs depuis l’époque où elle fut sanctifiée par Miguel de Blivek.

    Le responsable de cet acte aussi odieux qu’insensé serait un archimage local, Elric Lefranc, qu’on accuse maintenant de démence. Ce dernier disparu la nuit même, emportant l’étoile avec lui. Plusieurs Seigneuries de Guerre ayant des intérêts à Hyden ont placé une prime sur la tête de ce fou furieux. La prime totale s’élève maintenant à 17 royales. Les fragments de toile magique disparurent eux aussi la nuit même entre les griffes de quelques acolytes ou d’autres individus sans scrupules. Qu’un tel acte immonde puisse survenir sur un territoire supposément protégé par Héodim prouve la faiblesse de son autorité en Hyden et le danger que représente la magie arcanique utilisée en l’absence de piété divine.

    Llywen McMurphy McThobbin Boucher de Pistaguer et érudit théologique.

    Belle Anna

    Après un soudain départ, après un long hiver, ces paroles s’envolèrent vers la muse… Les pommiers fleurissent la clairière Colorant le brouillard sur les eaux Belle Anna dominait la rivière Et son chant planait sur les roseaux C’est le chant de l’aigle bleu des steppes Le soleil vers lui te guidera Vers celui dont elle garde les lettres Doux trésor précieux de Belle Anna Vole au vent vole chanson légère Vers celui qui au loin s’en alla Vers celui qui garde la frontière Porte le salut de Belle Anna Des pommiers tombaient les feuilles mortes Et la neige recouvrait les monts Quand un jour arriva au bastion La réponse ardente du soldat

    K.

    Sorvania frappe. Eseldorf contre-attaque.

    Par Samandra. Croniqueuse militaire d’Héodim et Maîtresse arcanique.

    C’est sou le couvert d’une tempête nocturne, vers la fin de l’hiver, que les armées d’Alka Mortès quittèrent le territoire de la Main Pourpre et envahirent les terres fertiles au sud d’Eseldorf, massacrant la 27e BC-E et repoussant les autres forces d’Eseldorf de la région.

    Des paysans ayant fuit la région relatent les mêmes visions d’horreur. Les troupes de Sorvania serait principalement constituée d’hommes-rats morts-vivants et de sombre cavaliers usant de leurs pouvoirs nécromants sur les soldats d’Eseldorf ainsi que sur tout habitant de la région ne se soumettant pas immédiatement à la volonté d’Alka Mortès.

    Depuis ce jour fatidique, les escarmouches et affrontements mineurs se multiplient entre les BC-E et les troupes de la Main Pourpre, lesquels poussent chaque jour plus proche d’Eseldorf. Jusqu’à présent, les BC-E semblaient devoir constamment abandonner de plus en plus de territoire face aux hordes zombifiées qui déferlent vague après vagues sur eux. Les lourdes fortifications et tours de guet d’Eseldorf, qui ponctuent tout son territoire, ont ralenti considérablement l’avancé des armées morts-vivantes, mais celle-ci poussent constamment vers la cité grise.

    Ils auraient déjà atteint les murs d’Eseldorf elle-même si ce n’est pour l’entrée en action glorieuse des 2e, 4e, 5e, 7e, 9e, 10e et 14e BC-E, épaulées par une cinquantaine de fils de la Lumière en garnison à Eseldorf depuis les accords commerciaux avec l’Empire. Le 7 Juin dernier, cette centaine de vétérans engage les forces de l’infâme Mortès dès le levé du soleil, combattant et repoussant l’armée jusqu’à la tombée de la nuit.

    Il semble cependant que la contre-attaque d’Eseldorf n’est que délayé l’inévitable, c’est-à-dire le siège d’Eseldorf par l’armée d’Alka Mortès. À moins que les troupes de Gudrun ou d’Héodim n’arrivent à temps pour se joindre à la guerre.

    La Renouveau des Collines Hurlantes

    Loué soit le bon comte Lanfranc et les chevaliers d’Héodim pour leur courage et leur générosité car ils sont les derniers protecteurs des Bélénois.

    Voilà maintenant sept mois déjà, quelques 850 soldats Bélénois et 900 fils de la Lumière, unis sous une même bannière, pénétreraient les Collines Hurlante au sud d’Héodim avec la volonté d’en chasser les elfes noirs qui sévissent sur ce territoire depuis 737. S’en suivit plusieurs mois de guerre hivernale où la bravoure des soldats impériaux et bélénois fut rudement mise à l’épreuve contre les enfants d’Amaïra, puis ceux-ci disparurent presque complètement de la région peu avant la venue du printemps.

    Mais en ce glorieux 4 Juin 743, par décret officiel du comte Lanfranc, les familles d’origine Bélénoise ayant fuis les Collines Hurlantes depuis 737 pour trouver refuge à Héodim ou ailleurs, se verront réinstaurés en leurs terres en ces lieux libérés, s’ils le souhaitent, sous la protection des troupes comtale d’Héodim. De plus, pour effacer les ravages de cinq ans de pillage et de guerre, plusieurs centaines de têtes de bétails furent achetés en Khalonnie à la prestigieuse famille McAles, et seront bientôt distribuée aux familles. Avec le temps et grâce aux efforts remarquables des Archerois et de la guilde marchande de l’étoile du nord, les Collines Hurlante redeviendrons une terre prospère où il fait bon vivre pour les Bélénois.

    Je retourne donc moi-même, avec ma famille et un troupeau de chèvres Khalonniennes, en ces Collines où je suis né, et où mon père est né, et où le père de mon père a aussi vu le jour. J’invite les vrai Bélénois hardis à venir eux aussi reconquérir à la sueur de leur ouvrage ces terres qui sont notre de droit.

    Dicté par Simon Després Rédigé par le scribe David Pluideblé

    Déclaration de Guerre

    Avec la menace grandissante que représentent la Terre Promise D’Astreken, repère de toutes les vermines imaginables et lieu d’origine de tous les maux qui afflige ces Terres sacrées de Bélénos, le conseil théologique de l’Éclipse d’Airain a tranché à majorité pour que cette menace soit définitivement éradiquée.

    C’est donc avec la bénédiction du Patriarche de Galléon, Hafid’Amshou, et de la Matriarche d’Ayka, Sophia, que nous déclarons la Guerre vengeresse, physique et spirituelle, aux abominations des marais de Seriann et à leur prétendu seigneur, Edrick d’Astreken. Aucun quartier ne sera fait, aucune reddition acceptée. Ces terres malsaines seront purifiées de toute présence d’hommes-rats, de troll, de gobelins et de blasphémateurs démonistes. Là où les Seigneuries Aédonites et Vaulites ont échouez lamentablement dans leur prétendu devoir, nous accomplirons avec succès la volonté divine. Nos troupes Aykaiennes et Ishtars sont déjà sur le pied de guerre.

    Jemoryl le Balafré