Elfes informations complémentaires

Ce que tout bélénois peut savoir sur les elfes

Informations utiles connues par le bélénois typique

On retrouve les elfes dans presque toutes les nations d’Illimune. La majorité des elfes se retrouvent au sein de la forêt noire ou de Merelonwë, alors que les elfes sauvages veillent maintenant à la protection des diverses forêt d’Illimune. De plus, il est très rare de trouver des elfes de plus de 500 ans en dehors de la cour elfique, un étrange mal très secret affecterait maints multicentenaires…

Les elfes du royaume elfique situé au nord de la forêt noire, sont probablement la plus vieille nation existante. Le royaume elfique n’accepte pas réellement les autres races, bien qu’il puisse les “inviter” et ce, en de rares cas et pour la durée d’une vie humaine. Le royaume elfique a depuis quelques siècles compris qu’il ne pourrait plus survivre seul. Aussi, il envoie régulièrement de ses jeunes en mission dans le monde. Il possède aussi quelques ambassades étrangères, mais, dans tous les cas, les individus travaillent pour la Cour elfique et cherchent à la servir du mieux qu’ils le peuvent.

Certaines généralisations et préconceptions sur les elfes par le bélénois typique

  • Les elfes portent plus d’importance aux arbres et aux forêts qu’aux peuples et aux villes.
  • Les elfes détestent les nains, puisque les racines des arbres brisent les roches et le roc empêche la nature de croître.
  • Les elfes traitent les autres races comme des enfants et sont condescendants et arrogants.
  • Tous les elfes sont des magiciens puissants, des archers légendaires et ont accès à une multitude d’objets aux pouvoirs étranges.
  • Tous les elfes sont de grands artisans et leur art est le plus harmonieux de tout Illimune.

Pour jouer un elfe à Bélénos

Costume

Pour interpréter cette race il faut posséder au moins 5 des points suivants, incluant les points obligatoires. Il est libre à vous de posséder plus que 5 points afin d’améliorer votre décorum.

Obligatoire :

  • Oreilles pointues
  • Absence de pilosité faciale

Apparence :

  • Perruque ou cheveux coiffés de plus de 20 cm
  • Coiffure soignée découvrant ses oreilles
  • Une silhouette élancée

Cultures :

  • Porte un habit richement décoré et bien travaillé, pouvant dissimuler les courbes.
  • Porte un diadème ou une coiffe délicate
  • Porte le symbole de sa religion en médaillon, bague ou gravé sur une pièce d’équipement
  • Porte le symbole de sa maison bien en évidence sur une pièce de vêtement
  • Porte au moins 3 éléments de la forêt dans son costume (elfes sauvages)
  • Porte des éléments naturels à son costume, comme cuir ou os (elfes sauvages)

Autres informations

Matrilinéarité

Chez les elfes, comme chez certaines tribus humaines, on ne sait pas toujours qui est le père, mais on sait toujours qui est la mère. Ceci nous amène donc au principe de matrilinéarité. Dans le clan le plus prestigieux comme dans la plus modeste famille, la lignée de la femme prime. Pour parler arbre, nous dirions que l’on se passe plus facilement d’un rameau que d’une racine. Même si de grands chefs elfes sont des mâles, de grandes dirigeantes elfes n’ont rien à envier aux mâles. Au combat, craignez la force du mâle en guerre, mais fuyez devant la fureur de la femme elfe et de son âpreté à la guerre. La lignée chez les elfes est donc matrilinéaire. Ainsi, si une elfe a un enfant, ce dernier portera le nom de sa maison jusqu’à maturité. Il pourra aussi en joindre une autre à l’âge adulte selon son bon vouloir, généralement par l’union. Traditionnellement, une mère donnera une semence (jadis un gland de Mallorn) au père présumé afin qu’il la plante et en prenne soin, ainsi l’elfe à naître aura son arbre à lui. Il n’est toutefois pas rare de voir un enfant naître hors du mariage. Les enfants nés de ces unions non formelles ne sont pas rejetés et ils ne se préoccupent pas de savoir qui est leur père, car les maisons sont en elles-mêmes des cellules familiales complètes et élargies.