window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-115021969-1');

Convocation à St-Léon

Banquet traitant de l’avenir du royaume de Dagoth. Ce banquet qui s’adresse a tous les personnages en lien avec le royaume de Dagoth (principalement démoniste mais pas uniquement) Ce banquet sera la dernière pierre qui viendra déterminer l’avenir du royaume de Dagoth (Royaume qui changera également officiellement de nom). Ainsi il sera politique, mais pas que ça puisqu’il accordera une bonne place aux combats et à d’autres jeux rassembleurs mais ne demandant pas un BAC en histoire Bélénoise!

3 semaines avant ce banquet, l’évolution des démons sera présentée et discutée pour que la semaine avant le banquet, tout soit réglé et officiel.

Mise en contexte :

Le comté de Francourt est divisé en 4 baronnies. Trois sont à majorité démoniste, une à majorité déiste. La déiste, Hyden, est la plus populeuse. Historiquement, la baronnie de St-Léon est la plus calme. Elle n’attire pas les aventuriers comme le font les trois autres (celles situées sur le terrain de jeu). Peuplée principalement de fermiers libertaires ou anarchistes, St-Léon aime bien sa position ou les guerres incessantes entre la baronnie d’Hyden et celle mois populeuse de Syptosis et des Brumes, lui assure une indépendance presque totale. C’est la raison pour laquelle elle fait parti du comté de Francourt et pas des comtés voisins, Sanschênes ou Premier trône.
Jusqu’à cet hiver, le baron de St-Léon n’était qu’un homme de paille, un alcoolique fini nommé à ce rôle pour son incapacité à remplir le poste de manière efficace et qui par la même occasion laissait une liberté totale à ses sujets. Hors, depuis la tentative de 768 de nommer un comte à la tête de Francourt, cet homme a été assassiné et les habitant de la baronnie ont nommé une nouvelle baronne, Alérie Leboutissier, une femme plus énergique et plus apte à représenter l’intérêt premier des habitants de la baronnie : L’indépendance la plus totale possible.
Pour elle, la guerre du trône de l’est est une menace puisque cette guerre draine la puissance militaire des deux baronnies démonistes. Les groupes armés quittent en direction du front, réduisant d’autant la protection de leurs campements et risque de permettre à ceux d’Hyden de gagner du terrain et d’occuper les places fortes sans même avoir à combattre. De plus comme les groupes des baronnies démonistes ne s’entendent même pas pour quel camp aider, il y a fort à parier que lorsque la guerre sera fini, le vainqueur verra en le comté de Francourt un assemblage hétéroclite de groupes ennemis.
Ainsi Alérie cherche à éviter une désaffection des deux baronnies tampons qui la sépare d’Hyden. Plus que tout, elle ne veut pas que ses terres ne subissent les affres des excursions de déistes fanatiques pendant ou après la guerre.
D’autre part, elle cherche à ce que le comté de Francourt se range avant la fin de la guerre du côté du vainqueur pour éviter de souffrir de mesures répressives de ce dernier après la fin des l’hostilités. St-Léon souhaite certes l’indépendance, mais reste dépendant de son commerce pour acquérir les denrées qu’elle ne peut pas produire elle-même.

Date

Mar 16 2019

Heure

17 h 00 min - 23 h 00 min

Tarif

40$

Lieu

Centre Communautaire Ste-Clothilde
1 Rue du Parc, Sainte-Clotilde-De-Horton, QC J0A 1H0
Catégorie