Comté de Boursicot

De Illimune

Le comté de Boursicot représente la seule percée durable que le Royaume d’Aurélius a pu faire dans le Royaume de l’Est lors de la guerre de 767. Néanmoins, ce n’est pas une mince victoire en soi, puisque le comté de Boursicot est situé sur les voies commerciales reliant le sud et nord du Royaume de l’Est. Jadis, Boursicot était un endroit florissant de l’Alliance de Solèce, mais la région souffrit beaucoup de son annexion par Dagoth. Négligée pendant plus d’une décennie, son déclin se fit au profit de Solèce, la capitale de Dagoth. N’ayant pas de routes menant directement à Solèce, le comté de Boursicot a dû s’organiser en baronnies fortes pour prospérer.

Description

Dirigeant

L’ancien comte, Faragon Noirfenouille, est gardé prisonnier depuis la conquête de l’Aurélius. La comtesse actuelle est Victoire Chateauvieu, noble d’origine auréloise nominée par la Reine pour ses bons et loyaux services.

Villes et lieux importants

Pistaguer

L’ancienne métropole de l’Alliance de Solèce fut l’une des premières cités de l’Alliance à tomber sous l’emprise de Dagoth. Puisqu’aucun affrontement majeur n’eut lieu dans cette ville pendant la conquête du Roi, la vieille architecture de style impériale demeure relativement intacte même à ce jour. De vieilles familles aédonites tiennent encore leur manoir, davantage par respect pour leurs ancêtres que pour autre chose. Malgré tout, ces familles réussissent à tirer leur épingle du jeu et leurs grands moyens les rendent plutôt influentes dans la cité. Pendant l’occupation de la cité par les autorités démonistes, aucun investissement n’y a été fait, ce qui mena la ville à se détériorer petit à petit. La misère s’installa et une atmosphère de chaos se mit à régner dans les quartiers les plus vulnérables. Pistaguer connut une période de très grande criminalité et de corruption pendant les années qui la mirent en compétition avec Solèce; cet état de fait l’empêcha de fleurir de nouveau malgré une certaine effervescence économique liée aux routes commerciales. Pendant la guerre des Royaumes, Pistaguer fut disputée entre l’Aurélius et le Royaume de l’Est. Elle fut même assiégée par des hordes de morts-vivants. Après des batailles sanglantes au pied de ses murs, ce fut l’Aurélius qui remporta la ville grâce à une aide non-négligeable en provenance de l’interne. En récompense à la combativité des habitants de Pistaguer, mais aussi à leur demande, la Couronne auréloise instaura dans la ville un conseil citoyen pour épauler la comtesse actuelle. La ville compte 11 000 habitants. Insolite : La dernière secte existante des priants des Faux-Prophètes est basée à Pistaguer, de manière clandestine.

Fort Jasperie

Le fort Jasperie était un ancien fort du Conclave Impérial. Pendant le règne de Dagoth, il fut occupé par le baron Crick Nakamura, qui avait le mandat d’empêcher Eseldorf de mener des expéditions dans le territoire de Boursicot. Depuis la conquête auréloise, le baron Nakamura a quitté les lieux, mais demeure introuvable. Malgré la présence des forces déistes dans le comté de Boursicot, la région du fort Jasperie est sans doute un des endroits les plus dangereux des terres de Bélénos. La garnison établie au fort sort peu, et quand elle le fait c’est à ses risques et périls. Beaucoup de dangers rôdent encore dans les alentours et pour le moment, l’Aurélius n’a pas envoyé de ressources suffisantes pour sécuriser l’endroit. Dû à son inhospitalité, le fort Jaspérie compte 1000 résidents.

Fort Suaïo

L’attaque de Dagoth contre le Conclave Impérial marqua beaucoup le territoire de la région. Certains forts furent complètement abandonnés et redistribués à d’autres communautés. C’est en 754 que la dernière caravane arrivant de Shatai est entrée en Bélénos. La plupart des voyageurs, ne sachant pas trop où aller, demandèrent refuge au Roi. Dagoth leur légua donc un fort nouvellement conquis au sud du comté de Jade. Lorsque les arrivants découvrirent à quel point l’endroit était isolé, plusieurs partirent se réfugier au Royaume de l’Aurélius et s’installèrent à Novanadej. Les autres, que ce soit en conséquence de la fatigue du voyage déjà accompli ou parce qu’ils se sentaient plus en sécurité sous le Roi, s’installèrent dans le fort. Ils fondèrent donc une petite communauté du nom de Suaïo. Avec les années, la communauté grandissante finit par récolter quelques mohitiens et comporte moins de 1000 habitants permanents. Si, avant la conquête de l’Aurélius, le fort Suaïo comptait surtout des priants de démons – majoritairement Noctave et Chaos –, ceux-ci ont pour la plupart quitté les lieux par peur de subir la justice déiste. Pour d’autres, ce fut la conversion. Enfin, des réfugiés des divers combats qui firent rage pendant la guerre des Royaumes atterirent également à cet endroit.


Événements importants (mise à jour Octobre 769)

Actualité

Restaurons Pistaguer, notre patrimoine (Trame 0040)

Les quinze années de règne sous Dagoth ne furent point favorables au bourg de Pistaguer. En l'absence d’investissement et avec la hausse de la corruption, le patrimoine architectural de la ville s’est détérioré, ainsi que son économie. Il est grand temps de restaurer cet héritage déiste. Rénovons les édifices de Pistaguer et rétablissons son économie !

Événement passés

L’Appel de l’Aurélius à l’Est ! (Trame 0011 de mai 769 à août 769)

L’Aurélius est parvenu à tenir ses positions en comté de Boursicot durant l’hiver. Néanmoins, le printemps annonce le retour des hostilités aux frontières avec les troupes de Dagoth. Il faut consolider les gains de notre majesté, Marussia, en fortifiant nos positions à l’Est. Il faudra également intensifier les sentinelles, afin de repousser l’ennemi qui a déjà commencé les escarmouches.

Mai 769

En mai, la 5e lance de sage-castel a travaillé dure pour remettre en état les chevaux d'une troupe de cavalier nouvellement formée après qu'ils aient accusée une escarmouche particulièrement violente. Leurs bons soit ont permis à la troupe de se reconstituer et de reprendre le combat à la frontière qui est toujours un lieu hautement dangereuse pour les troupes Auréloise.

Août 769

Ils sembleraient que les nécromanciens ont manqué de corps à nous envoyer considérant l’efficacité des équipes des sea wolf et de Dimitri Dampierre. Les tensions qui étaient présent au frontière avec les troupes de Dagoth semble s’être calmé pour le moment. Les petites gens pourront en profiter pour retrouver la paix qu’ils méritent. Nous vous sommes très reconnaissant et espérons que vous n’hésiterez pas à revenir nous aider si nous avons besoin d’équipe de vous!


Émeute au fort Jasperie (Trame 0002 Mai 769 à septembre 769)

Les habitants du fort Jasperie sont toujours réfractaires à l’annexion du comté au Royaume d’Aurélius. Depuis le printemps 769, des graffitis sont apparus sur les murs pour appeler à la révolte et des cadavres de chats et dee rats sont fréquemment trouvés devant les portes des gens qui s’affichent publiquement pour la paix.

Mai 769

En mai, des réjouissances se sont tenues sous le prétexte d'un carnaval au Fort Jasperie dans le but de distraire et calmer la population. La fête fut fabuleuse et pendant un temps cela a semblé calmer la population, mais ce répit fut de courte durée. un mois plus tard, la situation est redevenue aussi tendue qu'au printemps et il semble qu'elle ne se réglera pas tant que les responsables ne seront pas jugés pour leurs méfaits.

Juillet 769 fuite des révolutionnaires vers Pistaguer

Les autorités ne s'attendaient pas à ce qu'autant de gens désirent aider à débusquer ces troubleurs de l’ordre publique. Plus d’une soixantaine de miliciens ont répondu à l’appel du Fort Jasperie, mais à quelle prix… Malgré votre intention d’éviter un bain de sang par les révolutionnaires, il semblerait que celui-ci était inévitable tout de même. Une partie de la population a pris la fuite du fort vers Pistaguer suite à la cruauté de certains miliciens envers les agitateurs. Certains concitoyen parlent d’une purge endossé par Faragon Noirfenouile…. Quoi qu'il en soit, l’objectif à été réussi haut la main et plusieurs sauront que grâce à vous, les révolutionnaires ont été mis au silence de manière définitive. Ils sembleraient que la Grande Prêtresse de Gaea Capucine Chateauvieu est favorisé une bonne partie de ce rassemblement militaire. Nous allons savoir à qui faire appel si notre désires est de résoudre les problèmes de manière efficace et définitive.

Septembre 769 La demande de jugement des révolutionnaires de Pistaguer

C’est avec joie que nous vous annonçons que la dernière mission est une réussite. Au vu du travail acharné du Clan Urkvinna, de la garde Sylvestre et des troupes d’Alfred, nous avons le plaisir d’annoncer que les traîtres ont été tous retrouver, capturer et enfermer, attendant leur jugement ! Le retranchement des terres entre Jasperi et Pistaguer. Jugement il a eu, mais nous nous retrouvons dans une impasse : les traîtres ayant été reconnu pour étendre leur idées scabreuses, seront enfermés à perpétuité où ils pourront ainsi vivre dans leur orgueil dévorante.

Évidemment, une autre partie des révolutionnaires souhaitait simplement prendre la poudre d’escampette pour protéger leurs familles. Beaucoup de jeunes familles principalement, ainsi que enfants et bébés. Nous ignorons quel type de sentence nous devons leur imposer.

Après une concertation avec les équipes de travails et les nobles locaux, la clémence a été mis de l'avant. Les familles de révolutionnaires repentis ont été envoyé comme cerf dans les familles de noble locaux. Il doivent ainsi purgé leurs peines en travaillant sous la surveillance de famille noble soutenant le comte.

Institutions établies

Les institutions suivantes sont installées en Boursicot avec la permission de ses dirigeants.

  • À venir...